Comment 5 différentes langues utilisent le point-virgule

Hello Yuqo
Hello Yuqo
L
Le point-virgule est un peu l'enfant sauvage de la ponctuation. On pourrait écrire tout un livre sans jamais s'en servir. Mais comprendre son utilisation correcte est une compétence vitale pour tout auteur, peu importe la langue.
Reading Time: 3 minutes

Savoir quand et comment utiliser la ponctuation fait partie intégrante du processus d’écriture. Compétence acquise pour les auteurs et bête noire des éditeurs, une ponctuation correcte est facile à mettre en place, mais difficile à maîtriser. C’est là où Yuqo entre en jeu. Nous détaillons les aspects spécifiques des signes de ponctuation, la manière de les utiliser correctement et la façon dont la ponctuation varie d’une langue à l’autre.

 

 

QU’EST-CE QU’UN POINT-VIRGULE ?

Le point-virgule occupe une position unique. Alors que de nombreux auteurs aiment l’utiliser, de nombreux rédacteurs refusent tout simplement d’y toucher. Voilà le problème de l’existence même du point-virgule ; on pourrait être auteur pendant toute sa vie sans jamais avoir besoin d’en utiliser un. En considérant que le but est une utilisation correcte et efficace du point-virgule, nous continuerons sur les bases mêmes de son utilisation.

Un point-virgule est un signe de ponctuation qui sépare deux éléments majeurs, telles que deux propositions indépendantes. Il est aussi utilisé dans des listes à la place d’une virgule, en particulier quand certains aspects de la liste contiennent déjà des virgules. Toujours suivi d’une lettre minuscule (à moins que le mot en question ne porte habituellement une majuscule), il est également généralement inclus dans les guillemets. Voici un exemple d’utilisation correcte du point-virgule :

« Pour le petit-déjeuner, j’ai pris des pancakes, des gaufres et un smoothie ; suivis d’un pain frit, de tomates et d’un œuf ; avec un muffin, une glace et un gâteau de riz. »

 

« Pour le petit-déjeuner, j'ai pris des pancakes, des gaufres et un smoothie ; suivis d'un pain frit, de tomates et d'un œuf ; avec un muffin, une glace et un gâteau de riz. »

 

L’HISTOIRE DU POINT-VIRGULE

La première impression enregistrée d’un point-virgule est due à l’imprimeur italien Aldus Manutius en 1494. Manutius a popularisé l’utilisation du point-virgule pour séparer des mots de sens opposé. Mais la vie du point-virgule n’a pas toujours été de tout repos, car le célèbre écrivain George Orwell refusait de l’utiliser dans son œuvre. Dans notre époque moderne, le point-virgule est souvent utilisé pour lier des propositions apparentées. Le premier auteur anglophone notable à faire figurer le point-virgule dans son œuvre était Ben Jonson ; on peut aussi citer d’autres auteurs comme l’Américain E.E. Cummings.

 

COMMENT FONCTIONNE LE POINT-VIRGULE DANS DIFFÉRENTES LANGUES

Le point-virgule, considéré par certains comme un signe de ponctuation sans intérêt et par d’autres comme la convention ultime, n’est pas utilisé dans le même contexte par différentes langues européennes. Comprendre les circonstances uniques de son utilisation peut être vital, en particulier si la traduction d’œuvres écrites est un aspect de votre entreprise.

 

1 : ANGLAIS

L’usage en anglais se compose des méthodes dont nous avons déjà parlé –principalement pour unir deux propositions indépendantes sans utiliser de conjonction de type « et », ou dans des listes où la virgule est déjà utilisée. Notez que le point-virgule n’est pas précédé d’une espace en anglais.

« Katie aimait allait à la gym ; Luke préférait regarder Desperate Housewives. »

 

2 : ESPAGNOL

L’utilisation du point-virgule en espagnol est assez similaire à celle en anglais, pour lier deux propositions apparentées mais indépendantes. La marge d’erreur est plus significative en espagnol, car le point-virgule y apparaît plus subjectivement que d’autres signes de ponctuation. Si les propositions sont plus courtes, une virgule est souvent utilisée à la place d’un point-virgule.

« Je t’adore, tu es parfait » plutôt que « je t’adore ; tu es parfait ».

 

« Je t'adore, tu es parfait » plutôt que « je t'adore ; tu es parfait ».

 

3 : FRANÇAIS

Heureusement, le point-virgule en français est pratiquement utilisé de la même manière qu’en anglais. La seule différence marginale est donc l’introduction d’une espace insécable avant et d’une espace après ce signe de ponctuation.

« Le chien n’arrêtait pas d’aboyer ; les voisins en étaient la cause. »

 

4 : ITALIEN

Le « punto e virgola » remplit un rôle similaire au point-virgule français, en séparant deux propositions principales –surtout lorsque les propositions sont d’une égale importance. Une différence clé est que le point-virgule italien peut apparaître avant une conjonction de type « mais » (ou « ma »), plutôt que d’utiliser une simple virgule.

« Il pleuvait des hallebardes ; mais ce n’était pas un problème pour Josh. »

 

5 : ALLEMAND

Notre dernier exemple est un peu moins passionnant. L’utilisation que fait l’allemand du point-virgule est identique à la ponctuation anglaise. Mais tous les signes de ponctuation ne sont pas similaires, il existe des variations dans les guillemets, les apostrophes et les virgules.