10 faits surprenants sur la langue Néerlandaise

Hello Yuqo
Hello Yuqo
A
Avec des millions de locuteurs partout sur Terre, la langue néerlandaise est aussi belle qu'extraordinaire et ne cesse d'évoluer au quotidien en partageant une relation spéciale avec le français, l'anglais, l'allemand et d’autres langues. Pour en savoir plus, n'ayez pas peur, ces faits vont vous plonger au cœur de la culture néerlandaise.
Reading Time: 5 minutes

Souvent appelée la Hollande, les Netherlands, signifiant « les pays-bas » est un petit pays situé en dessous du niveau de l’océan. Il est bien connu pour ses canaux pittoresques, ses belles maisons, et cette ambiance assez bohème si particulière et appréciable. Malgré tout, peu de personnes sont au courant ou familières des origines de cette langue universelle qu’est le néerlandais. Cette langue est parlée par plus de 24 millions de locuteurs parsemés à travers le globe, et elle est la langue la plus parlée et populaire se rapprochant d’une certaine façon de l’anglais – en d’autres termes, en dehors de l’anglais lui-même, le néerlandais est la langue s’en rapprochant le plus. Bien qu’on la considère comme difficile, elle possède une diversité linguistique assez intéressante comprenant des expressions excentriques, des groupes consonantiques et des prononciations abstraites et bien que cela ne soit pas une liste énorme, nous avons inclus des faits amusants moins connus sur la langue néerlandaise pour votre plus grand plaisir !

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

1 : LES PREMIERS MOTS NÉERLANDAIS DATENT D’IL Y A 12 SIÈCLES

Il est dit que le premier exemple de Néerlandais écrit serait un poème sur un morceau de papier qui aurait été utilisé pour tester un outil d’écriture pendant le 12e siècle. Cependant, certains disent que les plus anciennes écritures hollandaises étaient soit un livre sur la loi salique au 6e siècle ou une inscription trouvée sur un support métallique pour un fourreau d’épée appelé le Berkagger. Peu importe, la langue néerlandaise a certainement parcouru un long chemin depuis.

 

2 : IL Y A UNE DIFFÉRENCE ENTRE LE NÉERLANDAIS ET L’ALLEMAND 

Jusqu’au 17e siècle, « le Hollandais » représentait toutes les zones germaniques sur le continent au Sud de la Scandinavie, néanmoins, le mot « Dutch » est un mot anglais utilisé par les natifs issus des Pays-Bas. D’un autre côté, le mot Deutsch quant à lui est le mot allemand pour la langue Allemande. Tandis que les Allemands comprennent relativement peu le Hollandais, les locuteurs natifs néerlandais peuvent quant à eux, comprendre une grande partie de l’allemand étant donné qu’ils rencontrent très souvent la culture germanique.

 

Tandis que les Allemands comprennent relativement peu le Hollandais, les locuteurs natifs néerlandais peuvent quant à eux, comprendre une grande partie de l'allemand étant donné qu'ils rencontrent très souvent la culture germanique.

 

3 : LE MOT HOLLANDAIS  « GEZELLIG » EST INTRADUISIBLE 

Étonnamment, ce mot est au cœur de la culture néerlandaise et est appelé, gezellig. C’est l’un des mots hollandais les plus utilisés, et pourtant, il n’a aucune traduction littérale en anglais ou dans de nombreuses autres langues. C’est un adjectif pour le nom commun, gezelligheid. On l’utilise pour décrire n’importe quoi qui rappellerait des sentiments de bien-être, de plaisir et d’ambiance agréable. Par exemple, « J’ai passé une superbe soirée et je me suis assis gezellig près du feu avant de me plonger dans un chouette bouquin ».

 

4 : LES NOMS EN HOLLANDAIS N’ONT PAS FORCÉMENT BESOIN DE CONTEXTE 

Bien que similaire à l’allemand, il y a nul besoin de penser que le Hollandais possède ces mêmes classifications de cas si catégoriques pour tous ses noms. Une bonne chose à savoir, car ça fait une chose de moins dont il faut se souvenir !

 

5 : LE NÉERLANDAIS POSSÈDE DES PROVERBES TRÈS INTÉRESSANTS 

Un exemple serait : maak dat de kat wijs, qui se traduit de façon littérale par « Faire donc croire ça au chat ». Apparemment, cela voudrait dire que si une personne dit des choses tellement étrange ou peu croyable, même le chat n’y croirait pas. Un autre exemple est une phrase utilisée pour expliquer le passage à la puberté d’un jeune homme lorsque sa voix module dans les hauteurs, appelée : hij heeft een baard een z’n keel. On traduit littéralement ces mots par : « il a une barbe dans la gorge ».

 

6 : LES MOTS HOLLANDAIS ONT DE NOMBREUSES CONSONNES 

Tandis que le néerlandais est probablement l’une des langues les plus simples à apprendre pour les locuteurs anglais, elle possède malgré tout certains défis. Il y a de nombreux mots hollandais qui sont assez compliqués et semblent parfois impossible à prononcer, car ils possèdent plusieurs consonnes d’affilé. Par exemple, angstschreeuw qui signifie « un cri de peur » possède huit consonnes alors que le mot slechtstschrijvend, signifiant « la pire écriture » en possède neuf.

 

7 : PRESQUE UN TIERS DE LA LANGUE NÉERLANDAISE EST EMPRUNTÉE 

Avec des origines venant de la langue française, anglaise ou hébreu, c’est sans aucun doute qu’on peut affirmer que la langue néerlandaise possède une longue histoire linguistique. Parmi quelques exemples de mots empruntés au français, on peut retrouver bureau, parapluie ou jus d’orange et plus encore alors qu’en hébreu, on a par exemple mazzel (chanceux), tof (cool), et bajes (prisons) pour n’en citer que quelques uns.

 

Parmi quelques exemples de mots empruntés au français, on peut retrouver bureau, parapluie ou jus d'orange et plus encore alors qu'en hébreu, on a par exemple mazzel (chanceux), tof (cool), et bajes (prisons) pour n'en citer que quelques uns.

 

8 : LE MOT NÉERLANDAIS LE PLUS LONG POSSÈDO 60 LETTRES

La langue hollandaise comme Allemande est capable de former des blocs d’une longueur potentiellement infinie. Le mot kindercarnavalsoptochtvoorbereidingswerkzaamhedencomitéleden contient 60 lettres et se réfère aux membres du comité de préparation des activités pour un défilé de carnaval pour enfants. Il a été considéré en 2011 par le Livre Guiness des Records en tant que le mot hollandais le plus long. Les Hollandais aiment écrire des mots sans espaces qui sont faciles à distinguer avec un exemple précis, et qui sont facile à relier avec un autre mot.

 

9 : LE NÉERLANDAIS FUT GRANDEMENT INFLUENCÉ PAR LE FRANÇAIS

L’influence du français aux Pays-Bas est conséquente. Les mots français sont parvenus à s’immiscer dans de nombreuses langues, et une grande partie de son vocabulaire s’est retrouvée adoptée dans le lexique hollandais. Entre le 19e et le 20e siècle, les retombées du français dans la langue néerlandaise semblaient naturelles et pleines de sens étant donné que le langage fait partie de la culture d’un peuple, et que les cultures ont tendance à se répandre facilement. Voici quelques mots hollandais tirés de la langue française :

  • bagage – bagage
  • blesser – blesseren
  • caduque – kaduuk
  • appartement – appartement

 

10 : CERTAINS MOTS DE L’ARGOT HOLLANDAIS DÉRIVENT DE L’HÉBREU 

Oui, il est vrai que les Hollandais se sont approprié quelques mots yiddish et en ont donné de nouvelles prononciations. L’ouverture d’esprit traditionnelle de la Hollande à ses Juifs, à l’époque, a créé un argot à Amsterdam connu sous le nom de Bargoens, qui possède un grand vocabulaire yiddish. Quelques exemples : un enfant en hébreu était katan (« petit »), qui est devenu en néerlandais « koter » ou le mot hébreu excuse ou alibi pit’ḥn-peh, est devenu « biskopetjes » en néerlandais.

 

Conclusion 

Le néerlandais est une langue très intéressante parmi tant d’autre, et la seule façon d’apprendre n’importe quelle langue, c’est de s’y plonger corps et âme et bien évidemment, d’apprendre tout de sa culture. Si vous souhaitez en apprendre plus sur d’autres langues, allez voir notre blog que vous pourrez retrouver sur notre site internet pour encore plus de faits amusants !