Pourquoi votre équipe design devrait se soucier du daltonisme

Olha Bespalova
Olha Bespalova
L
La couleur est partie intégrante du design. Cependant, tout le monde ne voit pas les couleurs comme vous – et c'est un point important à prendre en compte. Lisez cet article pour en savoir plus sur le daltonisme et explorez nos conseils pour un design graphique tenant compte des daltoniens.
Reading Time: 4 minutes

De nombreux designers dépendent beaucoup de la couleur, c’est un fait couramment accepté. Ils l’utilisent pour communiquer différents messages, pour attirer l’attention sur différents détails et même pour créer une impression ou une atmosphère spécifique. Cependant, même si la couleur est en effet un aspect majeur du design, elle n’est pas toujours efficace. En fait, pour 100 utilisateurs qui voient votre design, jusqu’à 8 d’entre eux pourraient le voir d’une manière totalement différente de vous. Pourquoi ? Parce qu’ils sont daltoniens.

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

Parce qu'ils sont daltoniens.

 

QU’EST-CE QUE LE DALTONISME ?

Le daltonisme, ou dyschromatopsie, est une mutation du chromosome X qui entraîne une incapacité à distinguer entre certaines couleurs. Selon le site internet daltonisme.com, la plupart des personnes atteintes de ce trouble ont du mal à différencier différentes teintes de jaune, de vert et de rouge. En même temps, elles pourraient également voir ces teintes différemment. L’image ci-dessous démontre comment le spectre arc-en-ciel des couleurs apparaît pour les personnes atteintes de différents types de daltonisme.

 

Source : iristech.co

 

Le daltonisme affecte à la fois les hommes (1 sur 12) et les femmes (1 sur 200) dans le monde entier. Ceci signifie qu’un certain pourcentage de votre public-cible ne voit pas les couleurs de la même manière que vous.

 

POURQUOI VOUS DEVRIEZ PRENDRE EN COMPTE LE DALTONISME

Le pourcentage de personnes vivant avec ce trouble est relativement faible, mais cela ne signifie pas qu’il faille de les ignorer. Alors que le daltonisme pourrait sembler ne pas être un obstacle important pour la perception du design, c’est en réalité le cas. En fait, ce trouble peut rendre certains aspects de la vie quotidienne extrêmement difficiles. Regardons le plan du métro ci-dessous comme exemple. L’image de gauche montre comment les personnes ne souffrant pas de daltonisme le voient, alors que celle de droite montre comme les personnes atteintes de daltonisme voient le plan. Le concept même de codage de couleur pour les lignes de métro ne fonctionne tout simplement pas.

 

Source : TFL

 

Ce n’est pas le seul cas où le daltonisme peut entraîner de sérieuses difficultés. Un des exemples les plus répandus concerne les marqueurs rouges qui indiquent une action erronée en ligne. Et il n’y a généralement pas d’indicateur pour les daltoniens (un symbole, une police en gras ou un cadre, etc.) pour leur indiquer la survenue d’un problème. Regardez ce formulaire Facebook. Il utilise un point d’exclamation pour indiquer un problème et il fonctionne donc efficacement pour ce public.

 

Source : Usabilla

 

Un bon design se concentre sur la communication de messages spécifiques à un public-cible, dans un format cohérent et réussi. Ces deux éléments sont impossibles à atteindre complètement si vous ne prenez pas en compte une partie faible en nombre mais importante de votre public. Afin d’obtenir un design réussi, vous devez vous assurer qu’il fonctionne bien pour l’intégralité de votre public, y compris ceux qui sont atteints de daltonisme ou de handicap. Voici comme vous pouvez y arriver.

 

Voici comme vous pouvez y arriver.

 

COMMENT CONCEVOIR LE DESIGN GRAPHIQUE POUR LES DALTONIENS

1: UTILISEZ MOINS DE COULEURS

Dans de nombreux cas, vous n’avez pas besoin d’utiliser une abondance de couleurs dans votre design. Dans ce domaine, le plus souvent, le mieux est l’ennemi du bien. De plus, le minimalisme fait l’objet d’une tendance soutenue. Des designs minimalistes utilisant moins de couleurs, ou simplement le noir et blanc, restent toujours frais et modernes. Bien sûr, pour ce qui est du ciblage de votre public daltonien, ce type de design est particulièrement utile et pourrait contribuer à une relation durable avec le consommateur.

 

2: UTILISEZ DES SYMBOLES

Si le fait d’utiliser moins de couleurs dans votre design n’est pas une option, envisagez d’ajouter des symboles pour aider les daltoniens à distinguer les parties importantes. Vous vous rappelez de l’exemple Facebook cité plus haut ? C’est une des nombreuses manières de signaler à un daltonien la présence d’un élément important. Vous trouverez ci-dessous un autre bon exemple. C’est un autre cas où le daltonisme peut effectivement impacter la vie d’une personne de manière significative. Si les feux de signalisation contenaient des symboles en plus des couleurs, il serait bien plus facile pour cette portion de la population de les comprendre.

 

Source : uxdesign.cc

 

3: UTILISEZ DES MOTIFS ET TEXTURES

Dans certains cas (par exemple, dans la conception d’infographies ou de graphiques), vous devez utiliser beaucoup d’éléments similaires. L’utilisation de la couleur pour distinguer un élément d’un autre est l’approche la plus courante, mais pour les daltoniens, cela pourrait ne pas suffire pour comprendre le message. Pour faciliter les choses, essayez d’ajouter des motifs pour aider à la différenciation, ou même du texte.

Une des tâches les plus difficiles pour les designers est de créer des designs qui fonctionneront bien pour l’intégralité de leur public-cible. En gardant à l’esprit les conseils cités plus haut et en faisant au mieux pour rendre vos designs accessibles aux daltoniens, vous ferez automatiquement un grand bond en avant vers une stratégie design plus efficace et inclusive. Pour plus de conseils liés au design et au contenu, suivez le blog Yuqo et découvrez nos services professionnels sur-mesure.