Explication du SEO : voici pourquoi les slugs sont si importants

Steven Mike Voser
Steven Mike Voser
D
Dans la continuation de nos articles sur l’Explication Du Référencement, nous approfondissons ce que sont les slugs, et pourquoi ils sont importants pour l’ergonomie de votre site et les recherches faites sur Internet.
Reading Time: 7 minutes

Le référencement est un sujet primordial sur les pages internet qui regroupe de nombreux petits aspects, dont certains qui peuvent parfois paraître insignifiants. On retrouve dans ces aspects, les slugs ou Friendly URL. Dans cet article, nous allons décortiquer ce qu’ils sont, comment ils fonctionnent, et comment un si petit aspect de votre site peut avoir une si grande importance dans l’ergonomie de ce dernier et votre référencement.

 

QUE SONT LES « SLUGS » ET POURQUOI SONT-ILS IMPORTANTS POUR LE RÉFÉRENCEMENT ?

Le terme « slug » se réfère à la partie finale d’une URL. Par exemple, dans l’URL de cet article, le slug sera /referencement-explication-importance-slugs. Le slug de l’URL de notre blog sera en revanche, tout simplement /blog. Le rôle d’un slug est assez basique ; il identifie un article/une page en particulier au sein d’un site/blog. Le terme est issu de la communauté WordPress qui s’était alors mis à utiliser des slugs pour identifier les pages individuelles d’un site au lieu d’un regroupement de lettres, nombres et symboles aléatoires qu’on aurait pour habitude de retrouver dans une URL standard.

Aujourd’hui, la plupart des sites internet sont construits en utilisant des slugs clairs et concis afin d’identifier toutes les différentes pages de l’architecture d’un site. Et il existe une raison spécifique à cela. Bien que les slugs puissent paraître insignifiants, ils peuvent en réalité avoir un impact énorme sur le référencement de votre site. Utiliser des slugs qui sont compréhensibles et pertinents aux mots clé que vous ciblez pour votre site est une excellente façon d’indiquer aux moteurs de recherche le contenu de votre page, ainsi que pour attirer du trafic humain à partir de leurs recherches.

 

 

LA MANIÈRE DONT LES SLUGS PEUVENT AIDER VOS EFFORTS FAITS POUR VOTRE RÉFÉRENCEMENT

Les slugs peuvent affecter le référencement d’un site internet de deux façons principales ; en plus de communiquer directement avec les moteurs de recherche, les slugs aident également à communiquer avec les utilisateurs qui passent devant votre site dans leurs résultats de recherche, ce qui les incitera encore plus à cliquer sur votre contenu. Premièrement, les slugs sont un excellent moyen de communiquer avec Google et les autres moteurs de recherche. Souvenez-vous, les moteurs de recherche visent à fournir aux utilisateurs la meilleure expérience en ligne possible. Les algorithmes qu’ils utilisent sont conçus afin de proposer le contenu le plus adapté aux recherches faites par un internaute.

Afin de trouver ce contenu, l’algorithme prend en compte tout un panel de métriques différentes. Par exemple, ils chercheront à localiser dans les pages principales d’un site, les mots clé utilisés dans une recherche. De ce fait, inclure des mots clé spécifiques aux recherches que vous ciblez dans vos URL est un bon signe pour Google que votre page puisse contenir des informations pertinentes à partager.

Ensuite, les slugs peuvent aussi vous aider à communiquer avec de vrais internautes. Lorsque ces derniers vont faire défiler les résultats de recherche proposés par Google, ils décident de cliquer sur un lien selon un certain nombre de variables. Évidemment, le classement des résultats joue un énorme rôle dans cette situation, mais il en va de même pour les métadonnées et les slugs d’une page. De la même façon que les slugs peuvent aider les moteurs de recherche à identifier ce qu’il y a sur votre page internet, ils en font de même pour les utilisateurs humains. Peu importe ce que vous recherchez sur Google, vous risquez fort probablement de cliquer sur un résultat dont les slugs contiennent des mots clé que vous recherchiez plutôt qu’un résultat sans ces mots clé.

 

Peu importe ce que vous recherchez sur Google, vous risquez fort probablement de cliquer sur un résultat dont les slugs contiennent des mots clé que vous recherchiez plutôt qu’un résultat sans ces mots clé.

 

COMMENT CHANGER VOS SLUGS DANS WORDPRESS

Si votre site a été construit à l’aide de WordPress, vous pouvez éditer les slugs de vos différentes pages sous les onglets permaliens dans « Réglages ». Si vous n’avez pas encore modifié vos permaliens, vous constaterez qu’ils sont sûrement encore initialement réglés pour assembler des symboles, des nombres et des chiffres aléatoires.

De ce fait, vos URLs de vos liens ressemblent probablement à ça :
http:/www.exempledudomaine.com/blog/?p=189

Vous feriez mieux de mettre à jour ces réglages dès que possible et revoir tous vos liens actifs pour mettre à jour leurs slugs. Les slugs de base créés par WordPress sont bien loin de servir votre référencement et risquent de ne pas convaincre les utilisateurs de cliquer sur votre lien.

Idéalement, nous vous recommandons de changer vos réglages de permaliens sur « Nom d’Article ». WordPress prendra alors automatiquement le nom de la page/article que vous créez et l’utilisera comme slug. C’est une bonne façon d’être sûr que vous n’aurez pas de liens déplaisants à l’œil sur votre site (comme l’exemple que nous avons démontré plus haut). Ensuite, faites bien sorte d’éditer manuellement le slug de n’importe quel nouvel article/page que vous créez. Vous pouvez le faire directement sous le titre de la page/article en utilisant la petite barre « Permalien ». Nous vous recommandons également de vérifier régulièrement l’ensemble de votre site Web et d’examiner chaque URL pour vous assurer qu’elle est optimisée pour la recherche et l’ergonomie générale.

 

CE QU’IL FAUT PRENDRE EN COMPTE LORSQUE L’ON CRÉE DES SLUGS PERSONNALISÉS

Créer des slugs personnalisés pour votre site peut paraître simple. Mais vous seriez étonné du nombre de sites qui n’y arrivent toujours pas. Ci-dessous, se trouvent quelques conseils pour vous aider à créer de chouettes slugs qui amélioreront grandement votre référencement.

 

1 : UTILISEZ DES MOTS CLÉ QUE VOUS CIBLEZ

Souvenez-vous, la meilleure manière de faire en sorte que les moteurs de recherche classent correctement votre contenu, c’est de leur rendre la tâche d’identification de votre contenu le plus simple possible. Ainsi, faites bien en sorte que vos slugs contiennent les mots clé que vous ciblez selon une page ou un article en particulier. Si par exemple, vous créez un blog sur les meilleurs restaurants de Chicago, assurez-vous d’utiliser les mots clé « meilleurs restaurants Chicago » dans le slug. Cela aidera Google à identifier le contenu de votre article, et cela attirera également les utilisateurs à la recherche de contenus sur ce sujet.

 

2 : COUPEZ LES MOTS EN TROP

Les « mots en trop » sont des mots comme « le », « chez », « à », « de » etc. Google et les autres moteurs de recherche ont tendance à ignorer ces mots puisqu’ils n’aident pas les algorithmes à mieux comprendre le contenu qu’ils analysent. Étant donné que les moteurs de recherche ignorent ces mots, c’est une bonne idée de tout simplement les supprimer dans la mesure du possible de vos slugs. Cela vous aidera à conserver des slugs clairs et concis, ce qui les rendra plus accessibles aux « yeux » des algorithmes et plus attirants pour les utilisateurs. Nous éclaircirons encore plus ce sujet un peu plus bas.

 

Cela vous aidera à conserver des slugs clairs et concis, ce qui les rendra plus accessibles aux « yeux » des algorithmes et plus attirants pour les utilisateurs.

 

3 : SOYEZ CONCIS

La longueur est incontestablement l’un des aspects les plus importants de vos slugs. Plus un slug est court, plus il sera simple pour les moteurs de recherche de les analyser et les comprendre, et l’apparence n’en sera qu’améliorée dans les résultats de recherche. La règle d’or pour cela, est de se limiter à approximativement 50 – 60 caractères pour rendre l’intégralité de votre URL compréhensible. On sait pourtant que ça n’est pas toujours possible. De ce fait, nous vous recommandons simplement d’essayer de les garder aussi courts que possible sans pour autant vous tuer à la tâche. On entend par là qu’il n’y a pas de raison de vous énerver si votre URL dépasse les 60 caractères.

 

4 : UTILISEZ UN SEUL DOMAINE ET SOUS-DOMAINE

Prenez ce prochain conseil avec des pincettes. On vous recommande de manière générale de ne traiter que d’un seul domaine et sous-domaine dès lors que vous en avez l’occasion. Voilà pourquoi : Il existe bon nombre d’histoires affreuses sur le référencement où certains webmasters ont vu leur classement chuter drastiquement après être passés sur un nouveau sous-domaine. Cela est dû au fait que les moteurs de recherche ont parfois tendance à prendre en compte différemment du contenu sur deux domaines différents, et le classement du domaine principal n’est parfois pas transmis au sous-domaine.

Cependant, il existe aussi des histoires comme quoi certaines personnes ont observé de nettes améliorations de leur classement une fois qu’ils ont déplacé leur contenu vers un autre sous-domaine. Cela montre à quel point les algorithmes utilisés pour déterminer le classement d’un contenu étalé sur différents domaines, ne sont pas toujours cohérents. Néanmoins, nous vous recommandons de toujours conserver votre contenu sur un seul domaine puisque cela évitera l’éventualité de quelconque situations gênante.

 

5 : SUPPRIMEZ LES PARAMÈTRES DYNAMIQUES

Les paramètres dynamiques sont des éléments qui ressemblent à des nombres, des symboles ou des équations. Ils sont très laids, encombrent vos URL et les rendent moins fiables pour vos lecteurs, il est donc préférable de les supprimer quand vous le pouvez. Il est vrai que l’utilisation de paramètres d’URL est parfois inévitable. Dans ce cas, ne vous inquiétez pas à moins d’avoir plusieurs paramètres par URL. Si tel est le cas, il pourrait être intéressant d’investir dans leur réécriture.

 

6 : UTILISER MOINS DE CATÉGORIES PAR PAGE

Ceci est une autre astuce à prendre à la légère. En général, nous vous recommandons d’avoir moins de sous-dossiers dans vos URLs. Encore une fois, cela permet de les garder plus courts et de les rendre plus lisibles pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Prenez comme exemple cette URL :
https://www.exemplededomaine.com/liqueur-catalogue/biere/types/biereartisanale.

Les nombreux sous-dossiers donnent une apparence trop profonde et compliquée au site. Cependant, si on prend ce même URL, et qu’on le modifie en quelque chose comme : https://www.exemplededomaine.com/liqueur-catalogue/biereartisanale, le site semble immédiatement plus simple à utiliser et à naviguer, à la fois pour les robots investigateurs et les utilisateurs de Google qui voient l’URL dans la recherche. Encore une fois, cela se résume à la mise en page réelle de votre site Web et peut ne pas toujours être modifiable par vos soins. Néanmoins, c’est un bon conseil dont il faut se souvenir pour vous aider à mettre en place des slugs optimisés pour la recherche et l’ergonomie.