Pourquoi l’email marketing doit être multilingue

Steven Mike Voser
Steven Mike Voser
V
Vous cherchez à toucher un public international ? Dans cet article, nous explorons l'e-mail marketing multilingue – un outil clé pour toucher plus de clients dans le monde entier.
Reading Time: 7 minutes

Vous cherchez à faire passer votre entreprise sur la scène mondiale et à maximiser votre potentiel ? Alors il est temps de produire du contenu multilingue. Et quoi de mieux pour promouvoir ce contenu qu’un e-mail ? Lisez la suite pour un guide en profondeur de l’email marketing multilingue et commencez à gagner un public international dès aujourd’hui.

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

L’IMPORTANCE DE L’EMAIL MARKETING

L’e-mail est mort. Vous avez probablement entendu cette phrase des milliers de fois, non ? Même si les réseaux sociaux ont définitivement un énorme impact sur le monde du marketing en ligne, l’heure n’est pas encore venue d’enterrer l’e-mail. En fait, tout expert du marketing numérique digne de ce nom sera prompt à soutenir le pouvoir de l’emailing. Il y a environ 2,5 milliards d’utilisateurs d’e-mail dans le monde. Ces utilisateurs génèrent un nombre d’e-mails estimé à 196 milliards par jour, dont 55 % sont estimés en lien avec les affaires. Le monde de l’e-mail est non seulement bien vivant et actif, mais il promet également de générer plus de conversions que les autres canaux de marketing numérique populaires, y compris les réseaux sociaux, le SEO ou même votre site web. Vous avez bien lu, l’e-mail est considéré comme étant une plus grande source de revenu potentiel que ces canaux de marketing en ligne (et bien d’autres). En comparaison des autres canaux de marketing populaire comme les réseaux sociaux ou les campagnes de presse traditionnelles, l’e-mail marketing peut en réalité être bien plus efficace pour booster les ventes.

Selon une étude de 2012 menée par Monetate, un leader global dans les logiciels de personnalisation pour des marques comme The North Face, National Geographic et Helly Hansen, 4,24% des visiteurs issus d’une campagne d’emailing finissent par être convertis. C’est presque le double du taux de conversion des visiteurs venus des moteurs de recherche (2,49%) et plus de 7 fois celui des visiteurs venus des réseaux sociaux (0,59%). Encore mieux, la force de l’e-mail ne semble pas être prête de ralentir. Une étude de 2013 menée par Custora, une société de logiciels à New York, a découvert que l’acquisition de clients par l’email marketing avait quadruplé dans les quatre années précédant 2013. Dans cette étude, l’emailing était responsable de pratiquement 7% de toutes les acquisitions de clients réalisées en ligne. Réfléchissez-y quelques instants. Le monde du marketing numérique est en perpétuelle évolution ; c’est probablement un des aspects qui en fait un domaine fascinant.

Cependant, ce changement constant peut avoir un inconvénient : Il peut nous pousser à perdre de vue les techniques de marketing efficaces, en étant trop occupé à se fixer sur la dernière tendance. Il ne s’agit pas de dire que les réseaux sociaux ou les autres aspects de votre présence en ligne (comme votre site internet) ne sont pas importants. Ils jouent tous un rôle vital pour construire votre marque et acquérir plus de clients. Mais ce n’est pas parce que Facebook donne l’impression d’être la prochaine grosse tendance marketing qu’il faut en oublier la force de l’e-mail.

 

Mais ce n’est pas parce que Facebook donne l’impression d’être la prochaine grosse tendance marketing qu’il faut en oublier la force de l’e-mail.

 

REPENSER VOTRE CONTENU UNIQUEMENT ANGLAIS

Donc, vous avez bien compris pourquoi l’emailing reste important. Mais pourquoi devriez-vous vous préoccuper d’un marketing de contenu dans une autre langue que l’anglais ? C’est vrai, l’anglais est définitivement une langue dominante, surtout dans le monde en ligne. En fait, plus de la moitié des sites internet sont écrits en anglais. Mais qu’en est-il des utilisateurs ciblés par ces sites ? Eh bien, des recherches montrent que la vaste majorité des internautes sont en réalité des locuteurs non-natifs de l’anglais. En 2015, il a été estimé que 3,2 milliards de personnes (pratiquement la moitié de la population mondiale) serait en ligne à la fin de l’année. Quand on sait qu’on estime qu’il y a seulement 360 millions de locuteurs natifs de l’anglais à travers le monde, cela souligne qu’il existe un public bien plus grand. Pourquoi est-ce important ?

Eh bien, des études suggèrent que ces utilisateurs passent jusqu’à deux fois plus de temps sur un site qui est écrit dans leur langue maternelle. De plus, environ 55% des consommateurs en ligne ne passent à l’achat que lorsqu’on leur présente des informations dans leur langue maternelle. Pour les utilisateurs n’ayant qu’une compréhension mineure de l’anglais, ce chiffre monte à 80%. Ce qui révèle l’évidence du potentiel pour toute entreprise voulant vraiment étendre ses ventes en ligne. Un autre point important à prendre en compte est le suivant : Alors que le chinois et les langues du sous-continent indien ne représentent respectivement que 2% et 0,1% de l’internet, ces langues regroupent une portion incroyable de 36% de la population mondiale. Comment internet touche rapidement de plus en plus de populations, on peut s’attendre à une rapide augmentation des internautes dont l’anglais n’est pas la première langue dans les années à venir. C’est pourquoi, si vous voulez vraiment augmenter vos ventes en ligne, il est temps de regarder plus loin que l’anglais comme langue principale de votre contenu en ligne. Voici certaines langues que vous pourriez envisager de cibler avec du contenu en ligne multilingue (statistiques réalisées en juin 2016) :

  • Chinois : 751 985 224 utilisateurs dans le monde (20,8%).
  • Espagnol : 277 125 947 utilisateurs dans le monde (7,7%).
  • Arabe : 168 426 690 utilisateurs dans le monde (4,7%).

 

UN GUIDE PAS À PAS DE L’EMAILING MULTILINGUE

Donc, vous connaissez à présent la force de l’emailing. Vous connaissez également toute l’importance de produire du contenu en ligne dans des langues autres que l’anglais. Mais comment utiliser efficacement les deux ? La réponse est simple : L’email marketing multilingue. Voici un guide étape par étape pour créer du bon contenu multilingue pour les e-mails :

 

1: CHOISISSEZ VOTRE CIBLE

La première chose à faire pour créer du contenu multilingue pour votre campagne d’emailing est de choisir la bonne langue cible. Malheureusement, ce ne sera pas aussi facile que de simplement choisir la langue ayant le plus fort pourcentage d’utilisateurs en ligne. Au lieu de ça, vous devez analyser vos principales pages d’accueil pour avoir une bonne idée des langues que vos clients parlent. Un bon endroit pour commencer est Google Analytics, qui peut vous donner des informations détaillées sur les visiteurs de votre site et leur localisation. Autrement, vous pouvez aussi utiliser des outils analytiques pour les réseaux sociaux, comme Facebook Insights, pour obtenir plus d’informations sur la langue de vos utilisateurs ciblés. Un grand nombre d’utilisateurs internationaux suggérera qu’il y a déjà un intérêt à l’international pour votre marque. Même si ce n’est pas le cas, ne vous découragez pas. Vous ne pouvez pas vous attendre à beaucoup de demande pour vos produits ou services à l’international si vous n’avez pas encore fait d’efforts constants dans ce sens.

 

Vous ne pouvez pas vous attendre à beaucoup de demande pour vos produits ou services à l’international si vous n’avez pas encore fait d’efforts constants dans ce sens.

 

2: TRAVAILLEZ AVEC DE VRAIS TRADUCTEURS

Donc, vous savez quelles langues vous allez cibler avec votre nouveau contenu d’e-mail multilingue. Il est à présent temps de trouver quelqu’un pour créer ce contenu. Et faites-nous confiance, la réponse n’est pas Google Translate. La traduction est un processus délicat. Il ne s’agit pas de simplement traduire des blocs de texte mot à mot en une autre langue. Au lieu de ça, il faut une compréhension soigneuse de ce qui est dit, de la façon dont c’est dit et du contexte dans lequel c’est présenté. Les seules personnes capables d’apporter ce type de compréhension approfondie sont d’authentiques traducteurs humains. Ne vous y trompez pas, les applis de traduction automatique comme Google Translate sont bien pour un besoin ponctuel, mais pas à des fins officielles. Les générateurs de traduction sont utiles pour des buts informels, quand il vous faut un rendu rapide afin de comprendre un texte dans une autre langue. Vous voulez savoir comment dire bonjour en russe sur Skype ou par e-mail ?

Vous pouvez utiliser Google Translate. Mais, dès que vos besoins deviennent plus professionnels, il est temps de sérieusement penser à travailler avec des traducteurs humains. Cela est dû au fait que les traducteurs automatiques ne tiennent pas correctement compte de la grammaire, des idiomes, des conventions et du contexte d’un morceau de texte. Ils ne font que régurgiter des traductions mécaniques et directes de mots et de phrases, qui sont souvent inutiles et tout simplement perturbantes dans un contexte officiel. La traduction n’est pas simple. Ce n’est pas une équation mathématique que l’on peut appliquer à une multitude de problème ; c’est un art. Et même si la traduction automatique peut sembler efficace en coût et simple, ce n’est vraiment pas la bonne solution pour traduire le message unique de votre contenu marketing. Quand il vous faut des traductions précises et fiables, qui préservent le contexte de votre message, tout en prenant en compte les cultures internationales, faites-le de la bonne façon. Embauchez des traducteurs humains.

 

3: LOCALISEZ!

Une fois que vous avez trouvé la bonne langue à cibler pour votre contenu d’emailing et que vous avez embauché une équipe de traducteurs experts, il est temps de mettre à jour votre stratégie d’email marketing. Vous aurez à prendre en compte une grande variété de facteurs, y compris le moment de la journée auquel votre contenu est publié. Ne vous attendez pas à générer beaucoup de conversions chez vos potentiels clients chinois s’ils reçoivent vos e-mails à deux heures du matin. Encore plus important, vous devez faire très attention aux considérations culturelles. Ce qui peut inclure de simples variables, comme le fait que la semaine de travail dans de nombreux pays musulman va du dimanche au jeudi.

Cependant, ces variables peuvent également inclure des sujets culturellement plus sensibles, qui vous forceront à faire de gros changements dans votre contenu, votre image de marque ou même vos produits. Le processus de gestion des considérations culturelles afin de maximiser l’attrait de votre marque dans un marché étranger est appelé localisation. La localisation est un concept extrêmement important, qui a été utilisé par de grandes multinationales comme McDonald’s, Nestlé et Coca-Cola pour garantir le succès de leurs marques dans le monde entier. Alors que la traduction s’attache à reproduire un contenu d’une langue à une autre, la localisation va bien plus en profondeur : Elle aide à optimiser l’attrait de votre marque pour les consommateurs avec des besoins et demandes uniques et culturellement spécifiques.