20 mots festifs que la langue anglaise a oublié

Eva Mohyrova
Eva Mohyrova
L
Les mots du type « yuleshard », « bummock » et « crapulence » vous disent quelque chose ? Si ce n’est pas le cas, pas d’inquiétudes : ils ont été oubliés par beaucoup depuis bien longtemps, nous souhaitons vous parler de 20 mots « disparus » de l’anglais et liés à la période des fêtes de fin d'année.
Reading Time: 5 minutes

Il est évident qu’alors que les langues évoluent avec le temps, certains mots viennent à perdre en popularité alors que les décennies et les siècles passent. Pourtant, cela ne veut pas dire que l’on ne peut s’en souvenir et les apprécier autant que les autres.

Si vous êtes un·e·s amoureux·ses des langues, vous serez probablement intrigué par la découverte de mots liés aux fêtes de la nativité qui étaient populaires il y a bien des années, mais qui ne sont désormais que rarement entendus. Certains ont l’air complétement étranger, d’autres sont clairement hilarants : voici 20 mots festifs qui se sont perdus avec le temps.

 

1 : CRUMP

Vous voyez ce bruit craquelant de compression lorsque vous marchez sur un sol enneigé ? Eh bien les Anglais ont un terme tout désigné pour ce bruit : crumping. Bien qu’il diffère de quelques lettres du mot « krumping », il n’a rien à voir avec la danse hip-hop.

 

2 : GAWBY-MARKET

Gawby ou gaby est un terme du 18ᵉ siècle qui signifie « niais » ou « imbécile ». Gawby-market en revanche, ne signifie par le « marché des imbéciles », ce mot est utilisé pour décrire les marchés ou les foires qui es tenaient le premier jour ouvré après les fêtes de Noël.

 

3 : YULESHARD

Yule provient d’un ancien mot scandinave « jol », qui signifie une série de festivités célébrant la fin de l’année. Yuleshard ou yule-jade est une personne à qui il reste beaucoup de travail la veille de Noël plutôt que de s’être organisé pour avoir fini bien avant la fête.

 

4 : YULE HOLE

Nous sommes nombreux à avoir fait les frais de ce phénomène, mais nous l’appelons par bien d’autres noms : le yule hole est le trou qu’il faut choisir après avoir profité des délicieux mets de Noël durant les fêtes.

 

5 : YULESTARN

Encore un mot lié à la racine yule. Celui-ci a été utilisé pour décrire l’étoile la plus brillante d’un ciel de Noël.

 

20 mots anglais désormais oubliés anciennement utilisés pendant les fêtes

 

6 : NINGUID

Ce mot provient du latin, il fut utilisé pour décrire un paysage recouvert de neige.

 

7 : RAMRACKETTING

En anglais, un synonyme de ce mot est « Christmas gambols », le terme gambol provient quant à lui du moyen français gambolde. Gambol signifie « sauter partout ou courir pour s’amuser ». À Birmingham, ce mot signifie aussi « saut périlleux ».

 

8 : HIEMATE

Ceux qui n’aiment pas rester chez eux durant les mois d’hiver font souvent hiemate. En d’autres termes, ils passent l’hiver ailleurs.

 

9 : MERRY-NIGHT

Ce mot est apparu au 18ᵉ siècle, et fut utilisé pour les fêtes célébrées dans les pubs le soir de Noël.

 

10 : MULLIGRUBS

Mulligrubs. On a tous été dans cet état un jour, même sans le savoir. En effet, il décrit une humeur acerbe, renfrognée, celle-là même qui est susceptible de ressortir pendant ces trépidantes fêtes de fin d’année. Malgré le fait que le terme ait disparu il y a bien longtemps, ce mot semble avoir plus de sens qu’il n’en a jamais eu…

 

11 : BUMMOCK

Ce mot possède deux sens. Au 18ᵉ siècle, il était utilisé pour décrire les fêtes chrétiennes que tenaient les propriétaires terriens pour leurs locataires. Bummock est aussi un vieux écossais qui signifie une grande quantité de boisson brassée spécialement pour une grande occasion (comme Noël).

 

12 : APOLAUSTICISM

Le sens de ce mot est vraiment magnifique. Il provient du mot grecque ayant pour sens « profiter de », et fut utilisé au 19ᵉ siècle pour décrire une totale dévotion à passer un bon moment, c’est exactement cela que nous devrions tous faire durant les fêtes de fin d’année.

 

13 : BOUN

Boun quelque chose signifie le décorer avec des branches d’arbre à feuilles persistantes. Ce mot fut bien évidemment souvent utilisé durant les fêtes de Noël.

 

14 : BELLYCHEER

Ce mot est apparu aux alentours de 1500, et fut utilisé pour décrire à la fois la gloutonnerie et la nourriture fine.

 

15 : BULL WEEK

C’est un mot du Yorkshire pour Noël. Ses origines remontent aux années 1800, alors que les propriétaires des coutelleries de Sheffield récompensaient leurs travailleurs avec un rôti entier s’ils réussissaient à terminer leurs objectifs précédant les fêtes à temps.

 

20 mots obscures, depuis longtemps oubliés de la langue anglaise et anciennement utilisés pendant les fêtes.

 

16 : SCURRYFUNGE

Au milieu des années 1900, scurryfunge signifiait « ranger une maison à la hâte », généralement juste avant que des invités ne fassent leur entrée. Ce mot n’est peut-être plus utilisé de nos jours, mais certains d’entre nous ont tendance à ne faire que scurryfunge durant les fêtes de Noël.

 

17 : POURBOIRE

Pourboire est un mot bien connu du français, à l’origine signifiant « pour boire ». Dans la langue anglaise il était utilisé pour décrire un don d’argent ou pourboire, mais destiné spécialement à être dépensé dans la boisson. Tout autre don d’argent se nommait present-silver à partir de 1500.

 

18 : LUCKY BIRD

De nos jours, les anglophones appellent ces personnes first-footers : en effet, ce terme fait référence à la première personne qui passe le seuil de votre porte le matin du nouvel an. Dans le folklore du yorkshire, on parlera de lucky birds.

Les traditions liées aux lucky birds diffèrent selon la région. Les hommes étaient considérés le lucky birds les plus fortuits (particulièrement ceux aux cheveux sombres). Dans certaines régions, un lucky bird devait proposer un présent ou du charbon (ou du whisky à partir de 1880), devait être un célibataire, ou avoir une haute voûte plantaire. Les personnes présentant toutes ces caractéristiques pouvaient presque devenir des lucky birds professionnels.

 

19 : CRAPULENCE

Même sans connaitre son sens, il est clair que le mot « crapulence » est mauvais signe. En effet, le mot a été utilisé pour décrire la maladie ou l’indisposition liée à une consommation excessive de nourriture ou de boisson.

 

20 : CRAWMASSING

Crawmassing signifie se plonger dans les restes des repas de fête et même dans ce que les gens n’ont pas voulu manger. Le mot trouve peut-être son origine dans le mot « comassing », utilisé pour décrire une personne suppliant pour de la nourriture le soir de Noël.

 

Nous espérons que cette sélection de termes festifs vous aura plus, et nous vous encourageons à impressionner vos amis et votre famille durant les fêtes de fin d’années en les ressortant avec élégance ! Que vous ayez prévu de boun ou de vous jeter sur le prochain yule hole, rappelez-vous que l’anglais est saturé de mots utilisés pour décrire cette fascination et cette excitation sans fin entourant les fêtes de fin d’année.