Comment augmenter le trafic organique de votre site

Eva Mohyrova
Eva Mohyrova
C
Contrairement au trafic payé de votre poche, celui organique est plus difficile à obtenir, mais bien plus efficace et durable sur le long terme. Ici, nous expliquons l’importance du trafic organique et partageons avec vous, 8 conseils pratiques pour l’améliorer !
Reading Time: 7 minutes

Soyons honnête un instant : un surplus de trafic sur votre site internet est loin d’être une chose négative. Au contraire même. On cherche toujours à en avoir plus, alors si votre trafic est d’ores et déjà respectable, pourquoi ne pas mettre la barre encore plus haut ?

Comment faire cela, demandez-vous ? Parfois, il semblerait que payer son propre trafic soit la meilleure option, car cela ne nécessite pas beaucoup d’efforts. Néanmoins, ça n’est pas forcément la meilleure solution.

Un rapport fait par le Seo Tribunal indique que, sur 39 % du trafic mondial total des e-commerces issu des recherches, 4 % seulement sont des recherches payées. L’autre 35 % est le trafic organique.

QU’EST-CE QUE LE TRAFIC ORGANIQUE ?

Le trafic organique, ou naturel, c’est la situation où une personne tombe sur votre site après avoir cliqué dessus dans les résultats de recherche sur Google après avoir au préalable, entré ses propres mots clé dans la barre.

Le trafic organique/naturel est essentiel, car ceux qui cliquent intentionnellement sur votre site sont les plus à même de devenir des clients ou des acheteurs. De plus, même si vous êtes un blogueur, cela peut grandement vous être bénéfique. Dans cette situation, les utilisateurs verront des annonces AdSense au CPC (coût par clic) supérieures, car elles seront basées sur leur requête de recherche.

Un autre avantage de se construire un trafic organique, c’est qu’il sera plus durable sur le long-terme. Et oui, on obtient des résultats rapides lorsqu’on achète son trafic, mais ces résultats restent bien souvent éphémères. Dès lors que l’on cesse d’investir dans ce genre de financement, l’effet s’arrêtera peu après.

Le trafic organique quant à lui, coûte moins cher et bien plus rentable à la longue. Bien sûr, ça n’est pas gratuit et ça nécessite malgré tout du temps et de l’argent, mais ces investissements vous garantiront de meilleurs résultats au bout du compte. De plus, cette stratégie continuera à fonctionner même si vous cessez temporairement de l’alimenter au quotidien.

De ce fait, si vous souhaitez augmenter le trafic de votre site et avoir des résultats durables, vous devriez penser à investir dans cette stratégie de trafic organique. Voici quelques conseils pratiques qui vous y aideront.

 

Le trafic organique coûte moins cher et bien plus rentable à la longue.

 

1. SOUVENEZ-VOUS, VOTRE PRIORITÉ C’EST VOTRE AUDIENCE

Un contenu de qualité a une importance primordiale dans la croissance du trafic. En fait, MarketingSherpa considère cela comme le facteur clé de n’importe quelle stratégie pour un bon référencement, en affirmant que les améliorations dans la qualité d’un contenu pouvait augmenter le trafic d’un blog jusqu’à 2 000 %.

Mais ça veut dire quoi un contenu de qualité ? De manière générale, c’est le contenu qui interpelle votre audience cible et qui répond aux questions qu’elle peut avoir sur un sujet ; c’est un contenu avec une certaine valeur informative. Cela veut dire que votre audience se doit d’être votre priorité numéro un. Vous devez identifier les mots-clé qu’ils utilisent dans leur recherche et y répondre. Sans cela, le référencement serait inutile.

Choisir les bons sujets n’est qu’une bataille remportée dans une grande guerre. Vous devez faire en sorte que votre contenu soit bien écrit et mis en avant, pas trop indigeste et qu’au bout du compte, il aide votre audience à répondre à ses questions.

 

2. N’OUBLIEZ PAS LES DÉTAILS

Si vous vous concentrez sur la création d’un contenu de haute qualité pour votre site, cela va naturellement améliorer votre référencement et donc, votre trafic, ne serait-ce qu’un peu. Cependant, le travail n’est pas encore fini.

L’une des choses les plus simples que vous pouvez faire pour le moment, c’est de faire en sorte que votre site internet ne soit pas seulement facilement indexable par les moteurs de recherches, mais qu’il soit également analysable par les bots de Google. Portez toujours une attention toute particulière à la composition d’URLs propre, de métadonnées riches en mots clé et de descriptions convaincantes pour vos publications ou vos pages Web. Tout cela contribuera également à l’amélioration du référencement. Le plugin Yoast SEO pour WordPress peut vous aider à atteindre cet objectif. Toutefois, il ne suffira pas de l’ajouter à votre site : vous devrez toujours travailler sur chaque page individuellement.

3. INCORPOREZ DES MOTS-CLÉ LONGUE TRAÎNE (LONG-TAIL)

Il y a de ça quelques années, truffer son site de mots clé semblait être une bonne stratégie de référencement. Heureusement pour nous, cette ère est révolue. En fait de nos jours, Google va même jusqu’à pénaliser les sites qui ont une fréquence trop importante de mots clé similaires dans leur contenu, surtout s’ils sont trop nombreux, illisibles et inintelligibles.

Les mots clé longue-traîne quant à eux, sont toujours bénéfiques au référencement et pour votre audience. Ils n’affectent pas la qualité de votre contenu (lorsqu’ils sont bien employés), et aident votre public à trouver ce dont ils ont besoin.

Gardez en tête que Google est suffisamment intelligent pour regrouper des mots clé individuels en certains sujets et sous-sujet. De ce fait, une seule page peut regrouper une centaine voire un millier de mots-clé longue-traîne. Néanmoins, cela ne fonctionnera que si votre contenu sur un sujet est optimisé, qu’il est pertinent et bien recherché au lieu qu’il ne repose que sur un seul mot-clé.

 

4. UTILISEZ ACTIVEMENT DES LIENS

Il y a deux types de liens : les liens internes et externes. Les deux sont géniaux pour le référencement si vous les utilisez efficacement.

Les liens externes sont ceux qui envoient vers des blogs et des ressources localisées en dehors de votre domaine. Ces liens peuvent accroître la crédibilité de votre contenu (si vous incluez par exemple des liens vers des statistiques, etc.), et ils peuvent vous aider à établir de meilleures relations avec des experts de l’industrie. Les gens aiment bien avoir des liens renvoyant sur leur contenu, et vont très souvent après-coup, vous renvoyer la balle si la situation se présente.

Les liens internes sont ceux qui dirigent les visiteurs sur les différentes parties de votre site : les différents articles, les graphiques, l’accueil, les informations de contact, etc. Il est toujours bon d’en inclure quelques-uns dans votre contenu : cela dirigera votre lecteur vers d’autres sources d’informations pertinentes et de ce fait, les influencera à rester plus longtemps sur votre site. Tout cela affecte grandement le référencement et le trafic en améliorant indirectement la durée de séjour sur votre site et le taux de départs.

Néanmoins, faites bien attention : quelques liens suffisent, mais avoir trop de liens internes peut aussi rendre votre contenu illisible. Trouvez un équilibre satisfaisant en mélangeant vous-même des liens internes avec des liens externes.

 

 Vous devriez penser à investir dans la stratégie de trafic organique.

 

5. ENCOURAGEZ LES AUTRES À FAIRE DES LIENS VERS VOTRE SECTEUR

Des liens redirigeant vers votre site est généralement une bonne chose pour votre référencement. Comment en avoir ? La première option, c’est d’en demander à votre audience, vos clients, des experts de l’industrie et d’autres blogueurs. Vérifiez juste les sources qui relancent vers votre site : des liens spams issus de sites peu fiables ou de mauvaises augures pourraient vous nuire plus qu’autre chose et endommager votre référencement.

La deuxième option, c’est d’investir de votre temps dans du guest blogging (en tant qu’invité). Cette stratégie nécessite bien plus d’énergie et de ressources, mais cela vous permet de sélectionner vous-même les sites qui pourraient renvoyer des liens vers votre secteur. Contactez les éditeurs ou les propriétaires de ces sites pour leur demander si vous pourriez écrire un article pour eux. Si vous proposez un contenu de qualité, vous pourriez obtenir des liens-retours vers chez vous, que ce soit dans le contenu même ou sous la forme d’une courte biographie que renvoie vers votre blog principal ou votre site.

6. METTEZ RÉGULIÈREMENT VOTRE CONTENU À JOUR

Des mises à jour régulières sont une chose positive pour votre audience, pour votre trafic et votre référencement. Votre public aime savoir quand ils auront des nouveaux contenus de votre part, et Google aime ça aussi. La fréquence optimale de posts dépend principalement de l’âge de votre blog, et tandis que dans certains cas, cela ne va pas affecter dramatiquement votre trafic, ça restera néanmoins une chose positive sur le long terme.

Gardez à l’esprit ceci : la fréquence ne devrait pas être privilégiée à la qualité. Il est toujours préférable d’avoir un contenu de qualité et pertinent à votre niche d’expertise plutôt que de bâcler certains sujets à la vite pour satisfaire la demande.

 

7. CONSTRUISEZ UNE PRÉSENCE EFFICACE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Se construire une présence efficace sur les réseaux sociaux peut aider votre marque, votre entreprise ou votre blog à augmenter sa visibilité : cela peut augmenter le trafic, augmenter le nombre de partages et de manière générale, répandre et prêcher la bonne parole grâce au bouche-à-oreille. Pensez donc à poster votre contenu sur des réseaux appropriés, et peut-être pourriez vous créer du contenu spécifiquement pour ces plateformes.

Conseil : n’oubliez pas d’incorporer des boutons de réseaux sociaux à votre site. Ainsi, il sera plus simple pour les lecteurs de partager votre contenu. Et bien sûr, faites toujours en sorte que votre contenu vaille le coup d’être partagé.

 

8 : NE SUIVEZ PAS TOUS LES CONSEILS SUR LE TRAFIC

Il existe des tas de conseils et d’astuces pour augmenter votre trafic. La plupart peuvent être très efficaces sur le long terme. Mais certains ne sont appropriés qu’à certains types d’entreprises ou de domaines.

De ce fait, testez toujours toutes les innovations que vous mettez en avant. Suivez les données pour voir si votre nouvelle stratégie booste le trafic ou améliore, ne serait-ce qu’un peu, votre PageRank, puis ajustez avec le temps si vous ne constatez pas de changements. Expérimentez, surveillez et évitez les manières peu éthiques d’augmenter le trafic de votre site – et ça devrait rouler tout seul pour vous.