10 Mots Trop Utilisés Et Comment Les Éviter

Hello Yuqo
Hello Yuqo
R
Rédiger un contenu concis et engageant n’est pas une tâche aisée. À moins d'être chanceux et d'avoir assez de talent de rédacteur ou une équipe d’éditeurs compétents pour les repérer, les mots plats et trop souvent utilisés sont à éviter à tout prix.
Reading Time: 5 minutes

Vous êtes vous déjà trouvé à utiliser le même mot lors d’une réunion, d’une présentation, ou d’une conversation entre amis ? Si oui, il y a de bonnes chance pour que vous fassiez la même chose en créant votre contenu écrit. Alors qu’il soit simple de trop utiliser un mot dans une conversation du quotidien, la répétition d’un même mot dans un texte écrit est beaucoup plus compliquée à repérer. Non seulement ces mots pauvres ou trop utilisés diminuent la qualité de votre contenu, mais plus important encore, ils ennuient vos lecteurs. Notre tendance humaine est à l’exagération d’arguments, ce qui mène naturellement à des mots ou des phrases superflues.

La création d’un contenu plus succinct et dynamique aide à partager un message avec conviction, poussant ainsi le lecteur à en demander plus. Savoir quels mots rechercher est la moitié du combat, mais sans alternative vous vous retrouverez à de nouveau dériver vers de mauvaises habitudes.Permettez-nous de vous offrir des solutions alors que nous passons en revue 10 des mots trop utilisés et que nous vous fournissons des alternatives qui vous permettront de communiquer votre message avec plus de force. Personne ne souhaite créer de contenu ennuyeux, alors ne permettez pas à ces incidents de rédaction récurrents d’ennuyer vos lecteurs.

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

1 : TRUCS

Tout le monde possède des « trucs ». Vous avez des « trucs », votre voisin à des « trucs ». Mais on ne sait pas vraiment ce que sont ces « trucs ». Cela ne quantifie en rien ce que vous mentionnez. À moins que le but soit d’être informel, essayez toujours de décrire ces « trucs » en utilisant un nom plus descriptif. « Il possédait une quantité incroyable de figurines Star Wars »

 

2 : ALLER

« J’ai marché jusqu’au magasin » est bien plus excitant que « je suis allé jusqu’au magasin ». Cela aidera votre lecteur à comprendre non seulement ou vous allez, mais aussi comment. C’est une excellente manière d’ajouter de l’intrigue et de développer une histoire.

 

C’est une excellente manière d’ajouter de l’intrigue et de développer une histoire.

 

3 : SYMPA

Le mot sympa manque de prise de position. Il est similaire à cocher la case « ni d’accord, ni pas d’accord » en remplissant un questionnaire. C’est l’option la plus sure alors que tellement d’autres mots pourraient être utilisés pour décrire le même scénario, mais avec beaucoup plus de détails. Pensez à l’objet, à la personne, ou à la situation que vous souhaitez décrire, puis essayez d’intégrer les termes plaisant, attirant, divin, bien élevé. Sympa non ?

 

4 : NOUVEAU

Alors que le terme nouveau peut signaler quelque chose d’excitant, il est souvent utilisé hors contexte de la description efficace d’un nom. Par exemple « Dave s’est acheté une nouvelle voiture ». On sait donc que Dave a une voiture, mais on ne sait rien à propos de cette voiture, la marque, le modèle, la taille. À la place, « Dave s’est acheté une énorme Mercedes haut de gamme » permet au lecteur de visualiser l’objet en question avec plus de détails.

 

5 : CHOSES

Très similaire à trucs. Le problème de « choses », c’est qu’il est très facile à utiliser et qu’il peut pousser les auteurs à prendre les chemins de la facilité : « Elle avait des choses à faire » ou bien « il a rassemblé toutes les choses qu’il lui fallait ». C’est un mot incroyablement non-descriptif : enlevez-le dès que possible. « Il a réuni toutes ses affaires sur son bureau »

 

6 : VRAIMENT

« Vraiment » est un très bon exemple d’étoffements de contenu écrit. Dans presque tous les cas, vous pouvez vous passer de ce mot et ce que vous direz aura toujours du sens. L’usage de ce mot nous empêche d’avoir de la force dans nos convictions. À la place, utilisez des mots plus puissants ou plus émotifs. « Jim souhaitait vraiment prendre un verre » pourrait être remplacé par « Jim était assoiffé d’eau »

 

À la place, utilisez des mots plus puissants ou plus émotifs. « Jim souhaitait vraiment prendre un verre » pourrait être remplacé par « Jim était assoiffé d’eau »

 

7 : IMPORTANT

Ce mot est souvent utilisé dans les mails. Il semble de nos jours qu’absolument tout est labellisé comme important, et ça pose un problème. Étant donné que l’on voit ce mot en permanence, il perd de son… importance. Nous sommes devenus tellement coutumiers de ce terme qu’il a perdu le sentiment d’urgence qu’il représentait auparavant. À la place, essayer d’utiliser des phrases telles que « urgent, nécessite votre attention » ou « document vital ci-joint ».

 

8 : INTÉRESSANT

Même un chiot très laid pourrait être décrit comme intéressant. Si vous pouvez expliquer la raison pour laquelle quelque chose est intéressant, alors vous ne devriez pas utiliser ce terme. Tout est intéressant pour une raison, et les lecteurs veulent savoir pourquoi.

 

9: PENSER

Un autre exemple d’un mot qui manque de conviction. Les auteurs invoquent souvent ce terme quand ils manquent de confiance, l’utilisant afin d’améliorer leur message. La manière la plus efficace d’éviter ce mot, c’est d’en rester aux chiffres, études et statistiques. Après tout, penser que quelque chose est vrai est différent de le savoir. La crédibilité est essentielle en termes de contenu écrit. De plus, Google adore l’usage de nombres et autres données, et vos lecteurs l’apprécieront également.

 

10 : MIEUX ET MEILLEUR

On pourrait tous faire mieux. En fait, cet article lui-même pourrait être meilleur, et peut-être même qu’un éditeur l’aura changé pour qu’il soit meilleur. Et même dans ce cas, personne ne lisant cette déclaration n’a la moindre idée de ce qui a été mieux fait, ni de comment cela a été mieux fait. On utilise mieux ou meilleur afin de servir d’excuse pour ne pas apporter plus de raisons spécifiques. « Vous pouvez augmenter le nombre de clics pour un article grâce à un titre plus engageant » est bien plus utile que « vous pouvez écrire un meilleur titre pour que votre article soit mieux ».

Il peut être difficile d’éviter de tomber dans le piège des mots trop souvent utilisés. Ils sont souvent plus simples et plus rapides d’emploi lorsque l’on met au point du contenu dans un monde à grande vitesse. Bien sur, il existe des milliers de mots trop utilisés qui devraient être évités afin de créer un contenu aussi attirant que possible. Heureusement, Yuqo a toute une armée d’auteurs, d’éditeurs et de traducteurs qui sont justement spécialisés dans ce domaine, dans la création de contenu engageant, dynamique et captivant qui saura se débarrasser du superflu et délivrer un message fort.