Explication du SEO : comment optimiser vos images pour la recherche web

Eva Mohyrova
Eva Mohyrova
L
Le SEO pour les images peut sembler délicat ; du moins jusqu'à en apprendre les règles. Nous voulons vous aider à comprendre l'optimisation des images pour améliorer le SEO et l'expérience utilisateur sur votre site internet.
Reading Time: 7 minutes

a href= »https://www.yuqo.fr/ameliorent-leur-classement-dans-les-moteurs-de-recherche/ »>L’importance du SEO ne doit pas être sous-estimée. Cette année, 61 % des marketeurs dont déclaré que la croissance de leur présence organique et l’amélioration de leur SEO étaient leurs principales priorités à venir. Alors, si vous avec une affaire en ligne ou que vous avez l’intention d’en lancer une, gardez à l’esprit que vos concurrents se trouveront probablement parmi les 61 %. Voilà pourquoi vous devez vraiment prendre au sérieux le SEO.

Mais que veut dire prendre le SEO au sérieux ? Il existe de nombreuses entreprises qui se concentrent sur la production de contenu de haute qualité pour améliorer leur SEO et qui sont, dans une certaine mesure, sur la bonne voie. Le contenu est très important, mais les détails comptent aussi. Des détails semblant insignifiants, comme l’optimisation des images, pourraient vous apparaître comme n’étant pas sujet d’intérêt. Mais la force d’une image révèle juste à quel point il est important de la placer et la formater correctement.

 

QU’EST-CE QUE L’OPTIMISATION DES IMAGES ?

L’optimisation des images est le processus consistant à produire des images adaptées pour le public et pour le SEO. Par exemple, mettre en ligne des images de haute qualité à taille réelle pourrait sembler être une bonne idée, mais en fait, cela peut affecter la vitesse de chargement d’une page sur PC et appareil mobile, de quoi rendre plus difficile l’accès à votre site. Négliger les balises alt et ne pas faire attention au nom de votre image n’aura pas nécessairement un impact négatif sur votre public, mais cela limitera la quantité de trafic que vous êtes capable d’attirer. Apprendre tous ces détails pourrait prendre du temps, mais les résultats seront fantastiques. Voici comme une optimisation des images adaptée peut être bénéfique pour votre site web et votre affaire :

  • Aide à attirer d’énormes quantités de trafic en provenance de Google et Pinterest
  • Augmente la note SEO de vos publications
  • Aide à obtenir plus de liens entrants (pour peu que vous créiez des images personnalisées très partagées en citant votre site comme source)

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

QUELLES IMAGES UTILISER ET OÙ LES TROUVER ?

Si vous ne pouvez pas créer vos propres images (en prenant des photos ou en concevant les images avec des éditeurs graphiques), voici quelques options pour vous.

 

1 : BANQUES D’IMAGES

Unsplash offre une variété d’images gratuitement pour une utilisation privée et commerciale. Pexels en fait de même. Pixabay propose des images gratuites et payantes, tout comme iStock. Il vous suffit de choisir une banque qui vous correspond bien.

 

Pixabay propose des images gratuites et payantes, tout comme iStock.

 

2 : FLICKR

Flickr est un site internet de photos qui offre également des photos gratuites et payantes pour tous les intéressés. Assurez-vous juste de choisir une image postée sous licence Creative Commons afin de pouvoir l’utiliser gratuitement et en toute légalité.

 

3 : ÉDITEURS GRAPHIQUES EN LIGNE

Les éditeurs en ligne comme Canva ou PicMonkey peuvent sembler difficiles à maîtriser. Cependant, ils sont en réalité très faciles à utiliser et ne demandent pas une connaissance avancée d’autres éditeurs graphiques (ni de connaissances du tout). Certains outils sont irremplaçables pour ce qui est de créer des images d’en-tête ou juste des images uniques pour vos publications. Quand vous choisissez des images sur ces sites, évitez au possible celles qui paraissent de toute évidence tirées d’une banque d’images. Et si vous pouvez créer les images par vous-même, vous devriez vraiment le faire.

 

COMMENT OPTIMISER LES IMAGES POUR LE SEO

1 : NOMMEZ-LES BIEN

Peu importe si vous créez ou non vos propres images, vous devez vous assurer que leur nom corresponde à leur contexte. Pourquoi c’est important ? Parce que cela permet à Google de savoir ce que représente l’image sans même la regarder. De plus, vous devriez optimiser les noms pour être riches en mot-clé, pour encourager les moteurs de recherche à mieux les référencer dans les pages de Résultats des Moteurs de Recherche (SERPs). Des images avec des noms standards comme DSC4724.jpg sont donc à éviter à tous les coups. Même si techniquement il n’y a rien de mal à avoir des noms d’images écrits sans espace (comme « optimiserlesimagespourleseo.jpg »), il est toujours préférable de choisir un format plus lisible (comme « optimiser-les-images-pour-le-seo.jpg »).

 

2 : FAITES ATTENTION À LA TAILLE DES IMAGES ET DES FICHIERS

Concentrons-nous d’abord sur la taille des fichiers. Les gros fichiers peuvent mettre trop longtemps à se charger, ce qui peut affecter la vitesse de chargement totale de votre site. Voilà pourquoi il est important de réduire la taille. Même si cela peut être réalisé en redimensionnant l’image, ce n’est pas toujours la meilleure option, surtout comme de nos jours beaucoup de personnes ont des écrans de haute qualité et des affichages en direct sur l’œil. Donc, plutôt que de changer la taille de l’image elle-même, essayez d’éliminer des données inutiles dans le fichier. Vous pouvez le faire à l’aide de sites comme Kraken.io et JPEG.io ou ImageOptim tool.

Et pour ce qui est de la taille des images, alors ? Doit-on aussi garder la taille originale ? Pas nécessairement. Parfois, il est important d’utiliser de grandes images pour impressionner le lecteur, et parfois de petites images suffisent. Assurez-vous de prendre la largeur de la zone de contenu de votre blog ou site en considération. Il est toujours préférable de redimensionner les images à la taille à laquelle vous voulez les voir affichées. Vous pouvez le faire avec des outils en ligne comme PicMonkey ou PicResize.

 

Il est toujours préférable de redimensionner les images à la taille à laquelle vous voulez les voir affichées.

 

3 : CHOISISSEZ LE BON TYPE DE FICHIER

La plupart des images mises en ligne sur internet le sont sous un de ces trois types courants de fichiers : GIF, JPEG et PNG. Le JPEG est probablement le plus connu. Il existe depuis très longtemps et il est considéré comme le format de fichier standard pour internet. Son principal avantage est que le JPEG peut être compressé considérablement, sans trop perdre en qualité d’image. Le GIF supporte l’animation, comme on le sait tous. Cependant, il peut aussi être utilisé pour des images statiques. Il est préférable d’utiliser le GIF pour des images simples, composées de seulement quelques couleurs (comme des icônes, des images décoratives, etc).

Pour ce qui est du PNG, il est considéré de nos jours comme une bonne alternative à ces deux formats. Le PNG supporte plus de couleur que le GIF et ne perd pas en qualité comme le JPEG. Il n’a qu’un inconvénient : la taille des fichiers reste beaucoup plus grande que pour le JPEG. De plus, la taille dépend aussi du type de fichier PNG : PNG-24 est trois fois plus gros que PNG-8. Pour résumer, le JPEG reste toujours le meilleur choix dans de nombreux cas. Il fonctionne bien en e-commerce, en apportant la meilleure qualité pour la plus petite taille de fichier. Le PNG peut aussi être une bonne alternative, si la taille est petite. Le GIF est à réserver aux images décoratives, aux icônes et aux miniatures.

 

4 : FAITES ATTENTION AUX BALISES ALT ET DE TITRE

Nous avons déjà parlé des balises alt sur le blog Yuqo auparavant. Il s’agit de balises ajoutées à une image pour la décrire au cas où l’image n’est pas affichée pour le visiteur, ou si le visiteur n’est pas capable de la voir. Ce genre de balise permet aux personnes mal ou non-voyantes de comprendre de quoi parlent les images. De plus, les balises alt sont utilisées par les robots de recherche pour identifier et référencer votre contenu, avec de forts bénéfices pour votre SEO si vous faites bien les choses. Assurez-vous de rendre la description aussi précise que possible (pas juste « chien », mais « chien portant un manteau jaune » par exemple). Plus la description est pertinente, plus le moteur de recherche considère l’image comme importante.

Et qu’en est-il des balises de titre ? La plupart des gens ne s’en soucient pas vraiment et copient simplement la balise alt dans un titre. Cependant, il pourrait être préférable de les abandonner tout simplement de nos jours. Pourquoi ? Parce que la principale raison de l’utilisation des balises de titre est pour aider le lecteur à comprendre le contenu d’une image. Cependant, cette information n’est pas affichée correctement et uniformément par tous les navigateurs et appareils. Par exemple, certains navigateurs n’affichent pas le texte de titre à moins de faire flotter la souris sur l’image, ce qui rend le texte invisible pour les utilisateurs de claviers et de tablettes. Il est donc toujours préférable de décrire une image dans le texte principal de l’article, plutôt que de s’appuyer sur le texte de titre.

 

5 : UTILISEZ DES SITEMAPS

Des sitemaps incluant les images augmentent les chances de voir les images référencées. Les robots d’exploration sont incapables d’explorer les images qui ne sont pas spécifiquement appelées dans le code source de la page. Donc, même si cela ne garantit pas que les images soient indexées par Google, le fait de lister des images non-identifiées dans un sitemap incluant les images pourrait toujours aider les robots à les identifier, de quoi améliorer votre SEO. Il existe plusieurs manières de le faire. L’une est de soumettre le sitemap à Google en utilisant la Search Console. L’autre manière est d’insérer la ligne suivante dans le fichier robots.txt pour indiquer le chemin du sitemap : Sitemap: http://yourwebsite.com/sitemap_location.xml

 

6 : UTILISEZ DES LÉGENDES

Utiliser des légendes n’est pas une règle stricte, mais elles peuvent améliorer le SEO des images dans certains cas. Comment ? En améliorant la lecture rapide. Quand les gens parcourent un article, ils font attention aux titres, aux images et aux légendes. En fait, ils lisent souvent plus les légendes que le corps du texte lui-même. Les incorporer pourrait donc vous aider à impliquer plus de visiteurs. Le point important est d’ajouter les légendes uniquement lorsque c’est nécessaire. Certaines des images ne nécessitent aucune explication supplémentaire. Gardez à l’esprit que certaines légendes pourraient sembler logiques pour le visiteur, alors que d’autres pourraient entraîner une sur-optimisation déroutante.

 

VOTRE ENTREPRISE POURRAIT TIRER PROFIT DU SEO POUR LES IMAGES

Le SEO pour les images pourrait sembler être une chose complexe à maîtriser. Cependant, en réalité, il s’agit simplement d’un nombre de règles à suivre pour obtenir de meilleurs résultats. Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre comme utiliser les images pour améliorer votre SEO !