Qu’est-ce que le foisonnement et pourquoi est-ce important ?

Marguerite Arnold
Marguerite Arnold
P
Prévoir des campagnes internationales pour le e-commerce intégrant du contenu traduit. Toutefois, la différence entre le texte et la longueur des mots entre les langues peut poser problème dans presque tous les aspects d’une campagne. La planification est essentielle pour parvenir à un résultat de meilleure qualité.
Reading Time: 5 minutes

‘’Le foisonnement’’ est la conséquence de ce qui se passe quand vous traduisez un texte écrit dans une autre langue. Le résultat final ? La traduction est d’une longueur différente de l’originale. Pour commencer, c’est un terme étrange. Qu’est-ce que c’est que ça? Mais quand vous y pensez, ou si vous vous êtes déjà retrouvé face à ce problème, cela reste en fait un concept assez simple.

Parfois le texte est plus long. Parfois, il est plus court (connu sous le nom de coefficient de foisonnement). C’est principalement à cause de la longueur des mots eux mêmes, et du fait que de bonnes traductions ne sont pratiquement jamais littérales, et que certaines langues demandent une quantité différente de mots pour pouvoir dire la même chose. En plus, certaines cultures utilisent des phrases et des termes qui sont différents de la langue source basée dans son contexte local et ses coutumes. En regardant un texte en anglais, comparez-le avec une traduction scandinave ou allemande et le problème vous saute aux yeux. La traduction de l’Anglais vers l’Espagnol prend 25 % de place en plus. Traduisez en finnois et le texte est réduit de 30 % !

 

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES ?

Les problèmes comme ceux listés plus haut sont plus qu’un simple inconvénient. Pour les mises en pages imprimées, le foisonnement peut de toute évidence devenir un problème majeur. Cependant, il peut aussi causer bons nombres de soucis pour les concepteurs d’interfaces utilisateurs en ligne. Le foisonnement modifie considérablement le processus de doublage et de sous-titres utilisé dans les présentations audiovisuelles et sur les réseaux sociaux.

La langue allemande est connue pour ces mots composés assez longs. Plus que n’importe quelle autre langue, l’allemand accroche les mots ensemble pour constituer un vocabulaire à part. Dans le domaine technique et académique, c’est encore plus prononcé. Pour citer l’humoriste et écrivain américain Mark Twain « certains mots allemands sont tellement longs qu’ils ont leurs propres perspectives. » Quel est le mot le plus long en allemand ? Il existe là plusieurs prétendants.

La langue allemande est connue pour ces mots composés assez longs.

Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz. Il a même gagné le prix du ‘’mot de l’année’’ en Allemagne avec 63 lettres. Traduit littéralement, cela veut dire ‘’bœuf labellisé, régulé et délégué sous contrôle de la loi.’’ En Français, vous pourriez écrire ‘’bœuf allemand labellisé et contrôlé.’’

Siebentausendzweihundertvierundfünfzig. Pour faire court, 7254. Il existe plusieurs façons de gérer les nombres dans les langues étrangères. Comme l’allemand le prouve, leur traduction peut être compliquée. Ils peuvent aussi prendre beaucoup d’espace dans un texte.

Kraftfahrzeughaftpflichtversicherung. C’est le mot le plus long (en quelque sorte) en allemand courant. Il veut dire responsabilité civile automobile.

Bien que ce soit des exemples extrêmes, vous pouvez quand même vous rendre compte de comment certaines langues prennent plus de place que leur équivalent français.

 

RESEAUX SOCIAUX

Les réseaux sociaux sont un problème que vous devez prendre en compte, comme une catégorie entièrement à part. Cela étant dit, l’augmentation du texte joue un rôle clé sur les réseaux sociaux et change la perception des consommateurs. Par exemple, la plupart des Allemands n’aiment pas vraiment Twitter. Il y a une raison à cela. 140 caractères, ce n’est vraiment pas beaucoup d’espace pour dire des choses. Particulièrement en Allemand.

Les développeurs d’applications ne s’y prennent jamais assez tôt pour prévoir ce genre d’incident.

 


Yuqo quotesL’espace que prend un texte est aussi important pour le SEO et la localisation du contenu du site web. Il affectera aussi toute la stratégie de vos réseaux sociaux.


 

Facebook par exemple, est un endroit ou la longueur du texte est moins problématique, mais il pourrait ne pas être accepté dans certains pays. Encore une fois, la plupart des personnes parlant allemand choisissent de ne pas s’inscrire sur ce genre de réseaux sociaux, et par conséquent ils ne devraient pas être la cible d’investissement en temps et en argent pour une campagne sur Facebook.

 

LE BUDGET

Le foisonnement peut aussi affecter les budgets. Si le traducteur est payé au mot pour son service, à la différence du nombre de mots du document source (nous ne le faisons pas), trouver de nouveaux clients dans une autre langue peut alors vous coûter plus cher. Même si cela se mesure en centimes à petite échelle, le coût peut vraiment augmenter avec le temps.

 

UNE PART IMPORTANTE DE LA STRATÉGIE DE LOCALISATION

Le foisonnement peut semer le chaos dans les stratégies de localisation. La localisation est le processus conçu pour avantager l’entreprise et le consommateur à la fois. Du côté de l’entreprise, il permet à votre site web d’apparaître avant celui de vos concurrents pour des recherches pertinentes dans une zone ciblée. Il existe beaucoup de choses à organiser pour mettre en œuvre correctement ce genre de campagne. Cela commence par exemple par ajouter une extension de pays (comme .fr, .de) à l’URL de l’entreprise pour le trafic national. Cela concerne également le nom du site web traduit ainsi que son contenu. C’est ici que le foisonnement peut devenir un véritable problème pour ceux qui ne sont pas familiers avec la localisation.

En créant des applications à usage international, la localisation devient alors encore plus essentielle. Les développeurs parlant principalement anglais, demandent des termes standardisés pour maximiser leur efficacité.

En créant des applications à usage international, la localisation devient alors encore plus essentielle.

Traduire du code en soit est une spécialisation qui ne requiert pas seulement de parler la langue, mais qui nécessite aussi d’avoir les compétences de programmation. Les traducteurs ne sauront pas nécessairement traduire des lignes de commandes textes ou pour quel emplacement. Ils auront besoin d’instructions pour savoir comment traduire de simples phrases pour les boutons (par exemple). C’est un domaine où le coefficient de foisonnement devient de plus en plus complexe à moins qu’une planification soit faite en amont. C’est pourquoi les entreprises qui n’ont pas les moyens sous-traitent souvent ce genre de services à des experts.

 

LES MEILLEURES PRATIQUES

Afin d’éviter ce genre de problèmes, il existe certaines solutions à prévoir en conséquence. La première option, bien entendu, est de recruter un consultant pour travailler avec vous. Le genre de problèmes que vous allez rencontrer, lui paraitront comme des problèmes très familiers, qu’il aura l’habitude de voir tous les jours. Particulièrement quand vous vous lancez, les consultants peuvent vous apprendre les outils de base pour gagner en confiance dans votre méthodologie.

A part recruter une assistance extérieure, il existe des stratégies communes utilisées par les traducteurs pour éviter les problèmes de coefficient de foisonnement.

Tout d’abord, créez une traduction ‘’test’’ via un service en ligne (même Google traduction). Elle ne servira pas comme version finale, mais elle vous donnera une idée de l’espace que les mots traduits prendront.

Créez des feuilles de styles et des formulaires de saisie (à commencer par votre site web) qui prévoie le déploiement d’autres langues.

Essayez de penser en symboles universels. Par exemple, la croix rouge est largement reconnue comme représentation des soins médicaux internationalement. Utilisez les cartes et les illustrations appropriées pour démarrer.

Pensez à comment votre message sera traduit à travers les réseaux sociaux. Par exemple, Twitter ne sera pas approprié pour certains publics à cause de la longueur du texte. Est-ce qu’une campagne Instagram à la place ne serait pas plus judicieux ?