Le top des langues pour la traduction des applis

Marguerite Arnold
Marguerite Arnold
S
Sur la place de marché globale du 21ème siècle, il n'existe plus que peu d'applications uniquement en anglais. Mais même avec l'automatisation de la technologie, la traduction reste une compétence importante à laquelle les développeurs et designers doivent faire attention pour le succès de leurs applis.
Reading Time: 5 minutes

Le développement des applications est en augmentation et pour une bonne raison. Pour un investissement en argent et en temps assez faible, une entreprise, un service ou même un jeu pour toucher un public global. En théorie, c’est presque une « affaire-clé-en-mains ». Développez juste votre idée et lancez-la. Et voilà ! Sauf que ce n’est pas aussi facile. Et toutes les applications en connaissent pas le succès. En fait, c’est le cas de la plupart. Selon l’entreprise de recherches sur internet Gartner, il y a eu 102 milliards de téléchargements d’applications dans le monde l’année dernière. Mais ce chiffre ne dit pas tout. Comprendre quels types d’applis attirent certains publics est un aspect critique pour se démarquer et au final lancer une appli réussie. Le fait que votre application soit gratuite ou payante a un énorme impact sur le lieu et la manière dont vous la lancez, y compris dans quel pays. Et comme inconvénient, en quelles langues. Un rapide aperçu du marché mondial des applis révèlent des tendances que les développeurs et designers peuvent utiliser pour aider à la stratégie.

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

94 % des applications lancées aujourd’hui sont « gratuites ». Et 3 utilisateurs sur 10 dans le monde ne pourront probablement pas utiliser votre appli si elle n’est proposée qu’en anglais. Si vous suivez une stratégie de monétisation, certaines langues spécifiques sont à cibler plus que d’autres. Si vous suivez une stratégie de téléchargement, vous pourriez envisager des langues totalement différentes. Le marché chinois, par exemple, est le plus grand au monde pour les téléchargements gratuits. Pour cette raison, il est primordial d’avoir une stratégie multilingue, même à l’étape de planification du développement de votre application. En même temps que vous commencez à planifier une stratégie multi-plateformes, vous devriez aussi envisager la traduction. Et tout comme le développement sur Apple et Android sont légèrement différents, vous allez commencer à réaliser – et rapidement – que le développement multilingue est une affaire légèrement différente.

 

Et tout comme le développement sur Apple et Android sont légèrement différents, vous allez commencer à réaliser – et rapidement – que le développement multilingue est une affaire légèrement différente.

 

C’est encore plus le cas pour certains types d’applis. Les jeux, par exemple, sont très importants en Asie. Donc, les développeurs d’applications de jeu vont automatiquement envisager des versions en langues asiatiques dès le début. Ceci aura alors un effet par ricochet sur la façon dont votre application est conçue. C’est aussi le cas quand on travaille avec une langue qui se lit dans une direction différente que de la gauche vers la droite. Quel type de développeur d’application est le plus affecté ? Au-delà des applis de jeu, ajoutez tous les services de traduction, les services de voyage et les services d’échange de devises. Ajoutez-y aussi les plateformes de crypto-monnaies. Des plateformes de trading de crypto-monnaies parmi les plus importantes au monde sont basées en Asie. N’oubliez pas que quand vous vendez à un public mondial, vous devez localiser le contenu pour répondre à certains standards culturels et logistiques.

 

QUELS PROBLÈMES PEUT CAUSER LE DÉVELOPPEMENT MULTILINGUE ?

De nombreux problèmes sont à prendre en compte quand on envisage d’avoir une appli multilingue. Globalement, ce type d’analyse fait partie de la stratégie de localisation. La localisation est bien plus qu’une réflexion après-coup et elle est bien plus nuancée que la traduction. C’est un des composants-clés pour motiver l’interaction et la rétention des consommateurs. Donc, des stratégies de localisation (pour chaque marché que vous avez l’intention de cibler) devraient être incluses dès le départ pour tous ceux qui s’intéressent à une expansion globale. N’oubliez jamais qu’utiliser de multiples langues va également affecter de manière fondamentale le design de l’application. Dans certains cas, cela peut aussi affecter la structure d’un site. Essayez de simplement « traduire » une appli de l’anglais à l’arabe (par exemple) et vous aurez une mauvaise surprise. Comme l’arabe se lit de la droite vers la gauche, cela affecte aussi le design. Les développeurs qui sortent des applications sur Android et iPhone en même temps doivent également penser à leurs publics et leurs préférences. Le code peut tout à fait interférer avec la traduction/localisation et vice versa. Certains utilisateurs dans certains pays pourraient utiliser de manière prédominante une technologie plutôt qu’une autre. Autant d’éléments à analyser et à équilibrer quand vous lancez une application multilingue.

 

Autant d’éléments à analyser et à équilibrer quand vous lancez une application multilingue.

 

OÙ EST L’ARGENT : LES MEILLEURES LANGUES VERS LESQUELLES TRADUIRE VOTRE APPLICATION

Sans l’ombre d’un doute, les cinq langues les plus populaires pour la traduction sont :

  1. Espagnol (60%)
  2. Allemand (45%)
  3. Français (40%)
  4. Portugais (30%)
  5. Italien (25%)

Ces langues sont donc un bon choix pour déterminer dans quels marchés s’étendre en premier. Parmi les autres langues populaires pour les applications monétisées et/ou de jeu, on retrouve le néerlandais, le japonais et le coréen. Le type d’application que vous lancez est également un aspect qui motivera votre stratégie de traduction. Une application de jeu sera très différente d’une application bancaire mobile pour voyageur en termes de stratégie de déploiement par pays.

 

STRATÉGIES DE TRADUCTION

Voici quelques idées de base que vous devez garder à l’esprit dès le départ si vous envisagez un déploiement global pour une application. Le premier point, et le plus important, est le design. Toutes les langues sont plus longues que l’anglais, mis à part le tchèque. Donc, si votre appli contient beaucoup de mots courts et formules idiomatiques en anglais, vous allez devoir passer par une phase de reconception majeure dès que vous allez traduire dans une autre langue. La connexion et la déconnexion, ainsi que les boutons liés au fonctionnement de base, seront aussi affectés. Pour les développeurs et designers, cela signifie :

  1. Il vaut laisser de l’espace en plus pour les mots plus longs. Les boutons et textes indicateurs doivent être soigneusement choisis et placés.
  2.  Il faut garder les chaînes logicielles aussi simples que possible en utilisant du code traduit. Vérifiez les réglages Unicode si vous traduisez dans des langues asiatiques comme le chinois ou le japonais.
  3. Il faut toujours prévoir pour les langues DÀG (droite à gauche) comme l’arabe et l’hébreu bien à l’avance du déploiement.

Cela représente beaucoup de points à prendre en compte, mais espérons que les informations mentionnées plus haut vous mettront sur la bonne voie.