Comment et pourquoi Google pénalise le contenu automatisé

Steven Mike Voser
Steven Mike Voser
I
Il pourrait être tentant de se tourner vers des applications comme Google Translate pour les besoins en traduction de votre entreprise. Cependant, publier du contenu automatiquement généré de ce type pourrait avoir des effets négatifs sur votre classement par les moteurs de recherche.
Reading Time: 4 minutes

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, nous sommes toujours à la recherche de façons d’utiliser les machines pour automatiser nos processus. Il est donc tentant pour une entreprise cherchant à traduire ou localiser son contenu d’envisager des applications de traduction automatique comme Google Translate. Mais si on vous disait que publier ce type de contenu pouvait être négatif pour votre classement par les moteurs de recherche ?

Google a ouvertement promis de prendre des mesures sévères contre les traductions et contenus automatisés. Dans cet article, nous explorons pourquoi ce géant des moteurs de recherche pénalise les contenus générés automatiquement.

 

COMMENT GOOGLE TRAITE LE CONTENU AUTOMATISÉ

Google a très clairement déclaré qu’il prenait des mesures contre le contenu généré automatiquement de faible valeur.

Dans une vidéo pour Google Webmasters, Matt Cutts (directeur de Google Webspam) a explicitement détaillé pourquoi et comment Google pénalisait les contenus faibles et automatiquement générés.

Le genre de contenu ciblé par Google inclut :

  • Des textes traduits par un outil automatique sans édition ou correction humaine avant publication.
  • Des textes générés par des processus automatiques, comme les chaînes de Markov.
  • Des textes générés en utilisant des techniques automatisées de synonymisation ou de masquage.
  • Des textes générés en recyclant les flux Atom/RSS ou les résultats de recherche.
  • Du contenu qui a été assemblé à partir de différentes pages web sans ajouter suffisamment de valeur.

Tout ceci tient à la mission de Google, qui est de maximiser l’expérience de l’utilisation. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet dans les consignes pour webmaster de Google, qui approfondissent le type de contenu qu’il ne veut pas voir apparaître dans ses résultats de recherche.

 

COMPRENDRE LA MISSION DE GOOGLE

Le meilleur moyen de se faire une idée des « meilleures pratiques » de SEO est de comprendre la mission de Google. Google (et les autres moteurs de recherche similaires) veulent présenter aux utilisateurs la meilleure expérience possible lors de leurs recherches en ligne.

Alors, comment faire ? En offrant les résultats de la valeur la plus élevée selon la requête de recherche. Il apparaît donc comme évident que Google récompensera le type de contenu qui apporte le plus de valeur à ses utilisateurs. C’est pourquoi le meilleur moyen pour vous de grimper dans le classement des résultats de recherche de Google est de créer et de contrôler le meilleur contenu possible pour un mot-clé ou une requête de recherche spécifique.

Pendant longtemps, la quantité étant plus importante que la qualité dans le monde des moteurs de recherche. Mais ce n’est plus le cas.

Pendant longtemps, la quantité étant plus importante que la qualité dans le monde des moteurs de recherche. Mais ce n’est plus le cas ; de nos jours, les pages les mieux classées dans les résultats de recherche Google sont celles qui apportent la plus haute valeur et les informations les plus adaptées. Donc, en sachant ceci, la façon qu’a Google de traiter le contenu généré automatiquement devient évidente.

 

L’IMPORTANCE DE LA TRADUCTION HUMAINE

Peu importe à quel point la technologie semble avancée, nous n’avons pas encore développé une application ou un outil pouvant générer automatiquement un contenu de haute qualité. Après tout, c’est la raison pour laquelle les rédacteurs et auteurs ont toujours du travail dans un environnement de travail toujours plus automatisé de nos jours.

Le type de contenu que Google veut voir dans ses résultats est un contenu créé manuellement et qui a été bien recherché afin d’apporter une valeur maximum pour les utilisateurs. Les humains restent toujours l’outil le plus fiable pour créer ce type de contenu. Voilà pourquoi des services de traduction et de rédaction humaines sont si importants.

Des services de traduction et de rédaction humaines sont importants.

Nous l’avons déjà dit, mais cela mérite d’être répété ; la rédaction et la traduction ne sont pas des équations mathématiques ou des calculs scientifiques. En revanche, des traductions et contenus bien rédigés se basent sur une profonde compréhension du sujet, du contexte et des langues en question. Les machines ne sont tout simplement pas capables de gérer ce type de compréhension pour créer des traductions et/ou du contenu à forte valeur.

Ne vous y trompez pas ; il ne s’agit pas non plus de totalement dénigrer les traductions automatiques. Des applications comme Google Translate sont bien pour les situations où vous avez besoin d’une traduction rapide, non-officielle. Mais n’attendez pas de l’application qu’elle vous aide à trouver le meilleur moyen de présenter en russe votre campagne marketing en anglais.


Yuqo quotesLe seul moyen de créer un contenu écrit multilingue qui prend en compte la grammaire, les idiomes, les conventions et le contexte, c’est de travailler avec de vrais traducteurs et auteurs humains et natifs.


OBTENEZ DE VRAIS CONTENUS ET TRADUCTIONS RÉALISÉS PAR DES HUMAINS DÈS AUJOURD’HUI

Chez Yuqo, nous sommes fiers de rassembler les meilleurs auteurs, traducteurs et designers pour aider des entreprises comme la vôtre à créer le contenu à forte valeur que Google recherche.

Peu importe votre secteur ou votre langue cible, nous pouvons vous aider à développer le type de contenu qui apporte de la valeur aux utilisateurs tout en étant en tête des résultats de recherche.

Pour en savoir plus sur nos services et le pouvoir de la collaboration avec des traducteurs, auteurs et designers humains, contactez-nous dès aujourd’hui.