Facteurs de classement Google : facteurs 101-150

Eva Mohyrova
Eva Mohyrova
N
Nous poursuivons notre série sur les 200 facteurs de classement de Google. Dans cet article, nous décortiquons 50 autres paramètres que Google peut utiliser dans son algorithme pour déterminer votre PageRank, et donc, le succès de votre SEO.
Reading Time: 11 minutes

Nous parlons des facteurs de classement Google depuis un certain temps déjà, vous savez donc probablement qu’il y en a plus de 200. Dans les deux articles précédents, nous avons cherché à identifier les 100 premiers, et maintenant il est temps de passer aux 50 suivants.

 

FACTEURS DE LIEN ENTRANT

101 : AUTORITÉ DE LA PAGE D’ACCUEIL

Il est possible que les liens vers la page d’accueil d’un site web auquel vous faites référence puissent jouer un rôle dans l’évaluation du site web et du poids du lien.

 

102 : TLD DU PAYS OU DU DOMAINE DE RÉFÉRENCEMENT

Si vous avez des liens à partir d’extensions de domaine de premier niveau spécifiques à un certain pays (.com, .fr, .cn, .de), il est possible que vous soyez mieux placé dans ce pays. L’importance du TLD des domaines a été récemment confirmée par DreamHost.

 

103 : PERTINENCE DU LIEN DU DOMAINE

Les liens provenant de sites dans une niche similaire sont plus puissants pour le classement que ceux provenant de sites qui ne sont pas du tout en lien. De plus, de tels liens sont encore mieux que ceux de sites web ayant plus d’autorité de domaine mais moins pertinents pour vous.

 

104 : DIVERSITÉ DES TYPES DE LIENS

Si la plupart de vos liens viennent d’une seule source, qu’il s’agisse de commentaires de blogs, de profils de forums, et autres, cela pourrait être interprété comme un signe de spam par Google. Par conséquent, essayez d’ajouter des liens de diverses sources à votre site web ; ils sont le signe d’un profil de lien naturel.

 

105 : LIENS NOFOLLOW

Les liens nofollow sont ceux qui ont un attribut « nofollow ». Un tel attribut empêche les bots des moteurs de recherche de suivre ces liens : ils ne peuvent être suivis que par des humains.

Les liens nofollow ont été l’un des facteurs de classement les plus controversés depuis des années. Certains pensent qu’en les ayant sur un site web, le profil de lien du site peut sembler anormal. Toutefois, une récente recherche de SEMrush montre que les sites web classés au premier rang ont ce genre de liens sur leur profil.

Ce n’est pas encore très clair si ces sites sont aussi bien classés parce que Google s’attend à ce que les liens nofollow fassent partie d’un profil de liens entrants naturels, ou parce que ces liens ont une certaine valeur de SEO. De toute façon, les avoir sur votre site web ne devrait pas nuire à votre référencement.

 

106 : LIENS « SPONSORISÉS » ET AUTRES LIENS

Vous pouvez inclure des liens sponsorisés dans votre contenu, mais vous ne devriez pas les appeler ainsi. Il est possible que l’utilisation de termes tels que « liens sponsorisés », « sponsors », « partenaires de liens », etc. puisse diminuer la valeur de ces liens, affectant ainsi indirectement votre classement.

 

Vous pouvez inclure des liens sponsorisés dans votre contenu, mais vous ne devriez pas les appeler ainsi.

 

107 : LIENS CONTEXTUELS

Les liens qui sont inclus dans le contenu d’une page ont plus de pouvoir que ceux placés ailleurs ou simplement ajoutés dans une page vide.

 

108 : LIENS DES PAGES D’EXPERTS

L’algorithme de Hilltop était une base du SEO moderne. Il fut adopté par Google en 2003 pour identifier les pages à classer faisant autorité. Pour ce faire, l’algorithme a d’abord identifié les pages d’experts. Ces pages étaient spécifiques au sujet et liées par de nombreux autres sites en raison de leur valeur.

Bien que l’algorithme lui-même ne soit plus pertinent pour le référencement, une compréhension de son fonctionnement pourrait vous aider à développer une base solide concernant le référencement. De plus, nous pouvons encore affirmer avec certitude que les liens restent un élément important pour les classements.

 

109 : LIENS À PARTIR DE SITES D’AUTORITÉ

Si vous incluez des liens provenant de sites qui ont plus d’autorité dans votre niche, ils auront probablement plus de valeur à la fois pour Google et votre public, que des liens provenant de sites plus petits et relativement inconnus.

 

110 : LIENS DEPUIS DES SITES RÉELS

Les splogs ou spam blogs sont créés dans le seul but de créer des liens vers des sites affiliés. Maintenant, Google peut les distinguer des sites réels qui ont de la valeur (très probablement à l’aide de l’interaction de l’utilisateur et des signaux de marque). Bien sûr, les liens de sites réels ont plus de poids pour Google.

 

111 : LIENS RÉCIPROQUES

« Lie-toi à moi et je me lierai à toi ». Une telle approche ne fonctionne plus. Google affirme qu’un nombre excessif d’échanges de liens pourrait avoir une incidence négative sur le classement.

 

112 : LIENS VERS DES CONTENUS GÉNÉRÉS PAR LES UTILISATEURS

Google a la capacité d’identifier les spams générés par les utilisateurs, ce qui conduit à la conclusion qu’il peut également identifier d’autres contenus générés par les utilisateurs. De plus, Google utilise ce contenu pour évaluer un site web.

 

113 : LIENS DE FORUMS

Les commentaires de forums peuvent être considérés comme des liens artificiels par Google.

 

114 : LIENS SITEWIDE

Les liens sitewide sont ceux qui figurent sur la plupart des pages d’un site web. Habituellement, ils sont placés dans les en-têtes, les pieds de page et les barres latérales.

Ont-ils une incidence sur le SEO ou non ? C’est un sujet controversé. Cependant, selon les dernières recherches, les liens sitewide ne sont pas considérés comme nuisibles pour le référencement (s’ils sont naturels). D’un autre côté, ils ne sont pas nécessairement utiles non plus.

 

115 : REDIRECTIONS 301

Les redirections 301 sont des redirections automatiques permanentes qui envoient les moteurs de recherche et les visiteurs du site vers des URL différentes de celles qu’ils ont tapées dans leur navigateur ou extraites des SERP. Ces redirections sont très utiles, car elles permettent à un site de conserver l’autorité du domaine, même après que le site ait été déplacé définitivement. Et oui, ils transmettent toujours le PageRank, ce qui profite à votre référencement.

 

116 : REDIRECTIONS 301 EXCESSIVES

Toutefois, lorsque vous utilisez des liens entrants provenant de redirections 301, cela peut diluer une partie de votre PageRank.

 

 

117 : TEXTE D’ANCRAGE DU LIEN INTERNE

Le texte d’ancrage est le texte visible et cliquable inclus dans un hyperlien. Il doit être court, pertinent et pas trop lourd en mots-clés.

C’est un autre signal de pertinence. Cependant, gardez à l’esprit que de tels liens auront probablement moins de poids que les textes des sites web externes.

 

118 : ATTRIBUTION DU TITRE DU LIEN

Le titre du lien est le texte qui apparaît lorsque vous survolez un certain lien. Cela pourrait aussi servir de signal d’une faible pertinence.

 

119 : EMPLACEMENT DU LIEN

Les liens qui sont placés au début d’un contenu peuvent avoir plus de poids que ceux qui sont placés à la fin.

 

120 : VITESSE DE LIAISON POSITIVE

La vitesse de liaison est la vitesse à laquelle d’autres sites web ou des personnes se connectent à votre propre site ou blog. La vitesse de liaison positive est l’une des mesures de SEO qui doit être suivie. Toutefois, gardez à l’esprit que votre priorité principale devrait être de construire des liens entrants de qualité, et non de maintenir une vitesse de liaison plus élevée.

 

121 : VITESSE DE LIAISON NÉGATIVE

Lorsque la vitesse de votre lien est négative, cela indique que votre popularité est en baisse. Par conséquent, cela peut réduire les classements de manière significative.

 

122 : EMPLACEMENT DU LIEN SUR UNE PAGE

En général, un lien qui est inclus dans le contenu d’une page est plus puissant qu’un lien placé dans la barre latérale ou le pied de page.

 

123 : NOMBRE DE LIENS SORTANTS SUR UNE PAGE

L’inclusion de liens sortants est importante pour le référencement d’une page. Ils augmentent la pertinence de votre page, démontrant aux moteurs de recherche que vous vous souciez de l’audience en incluant des liens vers d’autres contenus utiles. De plus, de tels liens pourraient aider les moteurs de recherche à identifier le contenu d’un site web.

Cependant, il est toujours préférable de s’en tenir à quelques bons liens au lieu de remplir votre contenu. Gardez à l’esprit que si vous avez des centaines de liens externes sur une page, elle réussira moins bien dans PageRank que celle qui contient une poignée de liens de haute qualité.

 

124 : PROFIL DE LIEN NATUREL

C’est simple : lorsque votre profil de lien est naturel, le site sera mieux classé et plus durable aux mises à jour qu’un site qui utilise diverses stratégies de construction de liens abusifs comme l’ajout de texte caché par mots-clés à une page, montrant différents contenus aux moteurs de recherche et utilisateurs, etc.

 

125 : ÂGE DU LIEN ENTRANT

Les anciens liens ont plus de pouvoir de classement que les nouveaux, principalement parce qu’il faut du temps pour que les nouveaux liens entrants soient indexés par Google. Selon MOZ, il faut en moyenne 10 semaines pour voir un rang avancer.

 

126 : LIENS DEPUIS UNE SOURCE WIKIPEDIA

Beaucoup pensent que si votre site web obtient un lien de Wikipedia, il obtient plus d’autorité et de confiance de la part des moteurs de recherche.

 

127 : PERTINENCE DE LA PAGE

Les liens qui proviennent d’une page pertinente pourraient également donner plus de valeur.

 

128 : MOT-CLÉ DANS LE TITRE

Les mots-clés dans les titres des pages aide la page a gagné un rang plus élevé. De plus, Google aime bien les liens vers des pages qui contiennent le mot-clé de votre page dans leur titre.

 

129 : COOCCURRENCES

C’est la présence et la proximité de mots-clés similaires fréquemment utilisés sur divers sites web. La cooccurrence consiste à inclure des mots-clés qui sont différents tout en restant pertinents sur un certain sujet. Il est utile de dire à Google de quoi traite votre page, ce qui affecte donc indirectement les classements.

 

130 : UTILISATION DE SCHEMA.ORG

Le Schema markup à Schema.org-est une forme de micro données. Lorsqu’il est ajouté à une page, il crée une description améliorée qui apparaît dans les résultats de recherche.

Bien qu’il n’y ait aucune preuve claire que cela affecte le classement des recherches organiques, de telles descriptions fait que vos pages web apparaissent plus en évidence dans les SERP.

 

Google TrustRank est une technique d’analyse de liens qui aide les moteurs de recherche à combattre les spams.

 

131 : TRUSTRANK DU LIEN DU SITE

Google TrustRank est une technique d’analyse de liens qui aide les moteurs de recherche à combattre les spams. Cette technique mesure certains signaux de confiance pour aider les moteurs de recherche à comprendre si vos liens et votre contenu sont légitimes ou non.

Lorsqu’un site établit un lien vers vous, sa fiabilité peut déterminer combien de « TrustRank » vous sera donné.

 

132 : NOMBRE DE MOTS DU CONTENU DES LIENS

Les liens de longs articles de haute qualité sont considérés comme plus précieux que ceux d’un extrait de 25 mots, par exemple.

 

133 : QUALITÉ DU CONTENU DES LIENS

Lorsque des sites web dignes de confiance renvoient à votre contenu, ils démontrent qu’ils vous font également confiance. C’est une bonne nouvelle pour vous, car l’audience de ces sites vous fera aussi confiance, de même que les moteurs de recherche.

D’un autre côté, vous devriez également établir des liens vers des contenus de haute qualité, pour étayer vos déclarations avec des statistiques et d’autres ressources crédibles, et pour établir de bonnes relations avec les propriétaires de ces ressources également. Après tout, il y a une chance qu’ils commencent aussi à créer des liens vers votre contenu.

 

INTERACTION DES UTILISATEURS

134 : TRAFIC DIRECT

Selon SEMrush, le trafic direct reste l’un des facteurs les plus importants pour Google.

 

webmarketingschool.com
Source : webmarketingschool.com

 

135 : TRAFIC RÉGULIER

Les sites qui ont des visiteurs réguliers pourraient obtenir une amélioration dans le classement Google.

 

136 : RANKBRAIN

RankBrain est l’algorithme d’intelligence artificielle (IA) de Google. Bien qu’il ait été nommé comme l’un des facteurs de classement les plus importants, en réalité, il est seulement là pour aider lorsque Google n’est pas sûr de ce que signifie une certaine recherche.

 

137 : SITES BLOQUÉS

En 2011, Google Panda fut lancé pour identifier et abaisser le classement (indexation par blocs) des sites de mauvaise qualité ou « nuisible » comme les fermes de liens. Il y a encore une chance que Google utilise une variation de cette fonction comme signal de qualité.

 

138 : CTR ORGANIQUE POUR UN MOT-CLÉ

CTR signifie Click Through Rate (taux de clics). Ce n’est peut-être pas un signal de classement direct, mais c’est quand même important. Après tout, si vous voulez améliorer votre classement, vous devez attirer le plus de personnes possibles sur votre site web. Par conséquent, vous devez améliorer votre CTR.

 

139 : CTR ORGANIQUE POUR TOUS LES MOTS-CLÉS

Considéré comme un signal d’interaction d’utilisateur « humain », le CTR organique pour vos mots-clés pourrait vous aider à améliorer votre classement.

 

140 : SIGNETS CHROME

Nous savons déjà que Google collecte des données de Chrome. Par conséquent, il y a une chance que les pages qui sont marquées dans les signets de Chrome reçoivent un coup de pouce supplémentaire.

 

141 : TAUX DE REBOND

Le taux de rebond indique le pourcentage de visiteurs qui entrent sur votre site et en sortent rapidement sans passer par les autres pages du site.

Est-ce vraiment important ? Pas tout le monde dans l’industrie du référencement le pense. Cependant, une récente étude de SEMrush montre une corrélation entre le taux de rebond et le classement Google.

 

142 : POGO-STICKING

Il s’agit d’un type particulier de rebond : c’est quand l’utilisateur clique sur un résultat de recherche en étant immédiatement insatisfait et revenir rapidement aux résultats de la recherche. Pendant un certain temps, ce fut considéré comme un facteur de classement possible : après tout, il représente le temps que les utilisateurs passent sur votre site, ce qui est important pour Google.

Selon les dernières informations, ce n’est plus un facteur de classement. Toutefois, vous pouvez toujours mesurer le pogo-sticking pour comprendre si votre contenu et votre site web en général sont aussi intéressants et utiles à votre public que vous le pensez.

 

143 : NOMBRE DE COMMENTAIRES

Une étude de cas récente prouve que le nombre de commentaires pourrait influencer le classement. De plus, il pourrait s’agir également d’un facteur de classement indirect, car les pages qui contiennent beaucoup de commentaires pourraient indiquer une bonne interaction avec l’utilisateur et un contenu de haute qualité.

 

144 : DURÉE DE TEMPORISATION

La durée de temporisation est le temps qui s’écoule entre le moment où vous cliquez sur un résultat de recherche donné et le moment où vous revenez à la recherche. Selon des informations récentes, il pourrait s’agir d’un facteur de classement, mais seulement pour les résultats des 10 premiers.

Ainsi, si vous n’êtes pas déjà sur la première page, l’optimisation de la durée de temporisation ne devrait pas être votre principale préoccupation. Il est préférable de consacrer votre temps à l’optimisation de facteurs plus importants qui pourraient vous aider à entrer dans ce top 10.

 

RÈGLES SPÉCIALES DE L’ALGORITHME GOOGLE

145 : HISTORIQUE DE NAVIGATION DE L’UTILISATEUR

Les sites web que vous visitez souvent bénéficient d’une amélioration du SERP. Cela montre que certains utilisateurs apprécient le contenu et choisissent de revenir régulièrement.

 

146 : HISTORIQUE DES RECHERCHES DES UTILISATEURS

La chaîne de recherches d’un utilisateur influence ses résultats pour les recherches futures. Par exemple, si vous recherchez « musique » et que vous commencez ensuite à chercher un certain genre, comme du rock par exemple, Google sera plus susceptible de classer les sites de musique rock plus haut dans votre SERP à l’avenir.

 

147 : LES REQUÊTES MÉRITENT DE LA FRAÎCHEUR

C’est une mesure de recherche utilisée par Google pour déterminer quels sujets sont « d’actualité » selon les utilisateurs et devraient donc recevoir les résultats de recherche les plus récents. Cela se produit lorsqu’une certaine requête ou un certain sujet connaît une augmentation soudaine du trafic ou de sa couverture.

 

148 : LES REQUÊTES MÉRITENT DE LA DIVERSITÉ

Un autre indicateur qui pourrait être utilisée par Google pour diversifier certains résultats de recherche, particulièrement lorsque le terme qu’un utilisateur saisit peut vouloir dire plusieurs choses (comme « jaguar », qui peut signifier à la fois un animal et une voiture).

Google a besoin de savoir que les résultats qu’il affiche répondent aux demandes des utilisateurs. Par conséquent, il analyse les modèles de recherche qui ne correspondent pas aux comportements attendus et classe les pages en fonction de la variété qui devrait être ajoutée aux SERP.

Ainsi, si vous utilisez des termes qui pourraient être mal interprétés, l’ajout de quelques données supplémentaires pour clarifier leur signification pour Google pourrait non seulement vous aider à vous classer plus haut dans la recherche, mais aussi augmenter vos chances de capter le trafic de la bonne audience.

 

149 : EXTRAITS OPTIMISÉS

Les extraits optimisés sont des blocs qui sont affichés au-dessus des premiers résultats de la recherche organique et qui contiennent la réponse exacte à une certaine requête. Ils affectent les classements, et donc les optimiser est toujours une bonne idée.

 

150 : GEO-CIBLAGE

Google accorde une certaine préférence aux sites qui ont une adresse IP de serveur local et une extension de nom de domaine spécifique au pays.

Il existe donc 50 autres facteurs de classement Google. Curieux d’en savoir plus sur les 50 derniers ? Alors restez connecté pour notre dernier article de la série !