Que sont les expressions idiomatiques et comment les utiliser ?

Alexandra Hicks
Alexandra Hicks
C
Chaque dialecte possède ses propres idiomes ou phrases uniques, qui souvent ne peuvent être traduits dans une autre langue. C'est une des manières dont nous personnalisons la communication entre nous.
Reading Time: 6 minutes

Chaque dialecte a ses propres expressions idiomatiques, des phrases qui bien souvent, ne peuvent être traduites. C’est l’une des nombreuses manières de personnaliser la communication interpersonnelle. Une expression idiomatique, catégorisée techniquement comme « formule de langage », est une phrase ou expression spéciale possédant un sens figuré différent de son sens littéral. Toutes les langues possèdent des expressions idiomatiques ; le nombre estimé de ces expressions est de 25 000 pour l’anglais. Typiquement, elles ne se traduisent pas directement, mais beaucoup d’autres langues auront leurs propres expressions permettant d’exprimer des idées similaires. Par exemple, lorsqu’il pleut des cordes aux États-Unis, on dit « It’s raining cats and dogs » alors qu’en Espagne on dirait probablement « esta lloviendo a cántaros ».

 

Analyse personnalisée gratuite

Demandez votre analyse marketing Yuqo gratuite pour déterminer les performances de votre entreprise en ligne. Chaque analyse est créée sur mesure, sans engagement.
Analyse Gratuite

 

QUE SONT LES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES ?

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, une expression idiomatique est une phrase grammaticalement inhabituelle. C’est une phrase qui dévie du sens littéral de chaque partie de la phrase. Lorsqu’une affirmation possède un sens littéral, chaque mot sera pris dans son sens le plus standard ou le plus basique. Ce n’est pas le cas de la plupart des expressions idiomatiques. La plupart de ces fameuses expressions ont un sens figuratif, bien que certaines puissent parfois avoir un sens littéral mais avec un ordre des mots inhabituel, comme « long time, no see » en anglais.

 

QUELLES SONT LES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES LES PLUS RÉPANDUES ?

Absolument tous les pays du monde possèdent au moins une expression idiomatique. Ci-dessous, vous trouverez des exemples de ces expressions pour l’anglais, et quelques-unes tirées d’autres langues populaires venues des quatre coins du globe.

 

En anglais :

  • A blessing in disguise : Quelque chose qui paraissait mauvais, mais qui a bien tourné.
  • Break a leg : Ce que l’on dit à un acteur ou un artiste pour lui souhaiter bonne chance.
  • Under the weather : S’utilise quand on se sent un peu pâle, comme quand on souffre d’un rhume par exemple.
  • o buy a pig in the poke : Aussi connue par les termes « to buy a cat in the sack » dans plusieurs langages européens, cette phrase fait référence à une transaction suspecte ou étrange, au cours de laquelle l’acheteur n’est pas au courant de la vraie valeur de ce qu’il achète.

 

Aussi connue par les termes « to buy a cat in the sack » dans plusieurs langages européens, cette phrase fait référence à une transaction suspecte ou étrange, au cours de laquelle l’acheteur n’est pas au courant de la vraie valeur de ce qu’il achète.

 

En hollandais :

  • Over koetjes en kalfjes praten : Litérallement « parler des petites vaches et des petits veaux », figurativement cette expression signifie parler pour ne rien dire.
  • Nu komt de aap uit de mouw : grossièrement traduit, cela voudrait dire « montrer ses vraies couleurs », se dit lorsque le naturel de quelqu’un revient au galop.
  • Weten waar Abraham de mosterd haalt : en français « savoir d’où vient la moutarde d’Abraham », ce qui signifie être fin connaisseur d’un sujet particulier.

 

En allemand :

  • Um den heißen Brei herumreden : Un équivalent de l’expression idiomatique française « tourner autour du pot », être indirect. Elle se traduit littéralement comme ceci : « discuter autour du porridge bien chaud ».
  • Da kannst du Gift drauf nehmen : est très proche de notre « en mettre sa main à couper ». Littéralement : « en prendre du poison ».
  • Eine Extrawurst verlangen : Cette phrase est utilisée par les Allemands lorsqu’ils sentent que quelqu’un demande un traitement de faveur. Elle se traduit par « demander plus de saucisses »

 

En français :

  • Ne rien savoir faire de ses dix doigts : en d’autres mots, cela signifie être inutile et ne rien savoir faire du tout.
  • Arriver comme un cheveu sur la soupe : Cette phrase fait référence à ce moment gênant où vous arrivez de nul part au moment le plus inapproprié.
  • Appeler un chat un chat : Celle-ci est plutôt évidente, même traduite dans n’importe quelle autre langue.

 

En italien :

  • Hai voluto la bicicletta? E adesso pedala : Cette expression est similaire à « qui sème le vent, récolte la tempête », ce qui signifie qu’il faut assumer les conséquences de ses actes.
  • Tirare il pacco : « se débarrasser de l’emballage », ce qui signifie que vous avez posé un lapin à quelqu’un, que vous n’êtes pas venu à un rendez-vous.
  • Fare le corna a qualcuno : c’est une phrase très utilisée en italien, elle se traduit par « porter des cornes », ce qui signifie que quelqu’un vous a été infidèle.

 

Fare le corna a qualcuno : c’est une phrase très utilisée en italien, elle se traduit par « porter des cornes », ce qui signifie que quelqu’un vous a été infidèle.

 

En espagnol :

  • Tomar el pelo : c’est l’équivalent espagnol de « mener quelqu’un par le bout du nez », de faire une blague à quelqu’un en lui racontant quelque chose de faux.
  • Ser pan comido : on utilise cette phrase quand quelque chose est vraiment très simple, quand c’est « de la tarte ». La traduction littérale serait « être de pain mangé ».
  • Estar como una cabra : cette phrase s’utilise quand quelqu’un fait quelque chose d’étrange ou de bizarre. Elle se traduit par « agir comme une chèvre ».

 

En roumain :

  • A-i lipsi o doagă : la traduction française exacte serait « manquer une portée ». L’expression idiomatique française la plus proche est « perdre la boule ».
  • Ca măgarul în ceaţă : La traduction littérale serait « tel un âne dans le brouillard », et elle fait référence à quelqu’un qui disparaît dès que l’on a besoin de lui.
  • A tăia frunză la câini : une traduction littérale en français serait « couper des feuilles pour le chien », ce qui signifie perdre son temps ou être fainéant.

 

ORIGINE DES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES

Beaucoup d’expressions idiomatiques avaient à l’origine des sens littéraux pertinents, qui n’ont tout simplement plus lieu d’être de nos jours. Prenez par exemple le cas anglais de la phrase « spill the beans » (traduction littérale : renverser les haricots), qui signifie de nos jours révéler un secret. Cette expression idiomatique est connue pour provenir d’une ancienne méthode de vote au cours de laquelle chaque votant déposait un haricot dans une tasse (au lieu d’un bulletin dans une boite). Si la tasse est renversée avant que le vote final ne soit compté, tout le monde est à même de voir le gagnant. Cependant, certains experts rejettent cette théorie.

La trace la plus ancienne d’un usage moderne de cette phrase fait référence à une course hippique en 1902, course pendant laquelle celui qui « renversa les haricots », fut le cheval qui remporta la course alors que tout le monde s’attendait à le voir perdre (en anglais, on parlera d’undergog, encore une autre expression idiomatique). Cinq ans plus tard, la phrase fut adoptée par les joueurs de baseball. « Renverser les haricots » faisait référence à quelqu’un qui aurait tout fait capoté durant le match, offrant ainsi la victoire à l’équipe adverse en lui permettant de remonter le score. Jusqu’en 1919, le sens de cette phrase n’avait aucun lien avec le fait de révéler un secret.

D’autres expressions idiomatiques, telles que « break a leg » (l’anglais pour « bonne merde »), est intentionnellement figurée. Tout le monde s’accorde à dire que se casser la jambe (traduction littérale de « break a leg ») serait considéré comme un signe de malchance. Dans le monde du spectacle, on considère que souhaiter « mauvaise chance » à quelqu’un est supposé avoir l’effet inverse et provoquer la chance.

 

POURQUOI UTILISE-T-ON DES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES ?

Les phrases figuratives et idiomatiques font partie intégrante de la manière dont nous communiquons. Dans un sens, elles sont une forme grammaticale triviale, similaire au sarcasme ; mais cela va plus loin. Certains experts suggèrent que nos langages reflètent la complexité de nos esprits, indiquant ainsi que nous ne sommes pas supposés fonctionner ou réfléchir uniquement de manière logique ou littérale.

La manière dont nous nous exprimons est en quelque sorte artistique, et elle peut nous aider à créer du lien avec d’autres personnes ayant la même culture lorsque l’on emploie des phrases qu’eux seuls pourraient comprendre. Et inversement, cela peut également aider des personnes de cultures différentes à percevoir les éléments culturels qui les rapprochent des autres. De cette manière, les langages sont bien plus qu’un outil d’échange d’informations, ils nous lient les uns aux autres de manière humaine et personnelle.